Le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, s'est exprimé, ce samedi 18 juillet, sur la situation économique de l'Algérie. Il a ainsi reconnu que le pays faisait face à une situation économique « sans précédent ». Djerad a également évoqué les principales raisons de l'effondrement de l'économie nationale.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a avoué que la crise sanitaire du coronavirus avait provoqué une crise économique aiguë en Algérie. Mais, selon Djerad, la crise sanitaire n'est pas la seule raison de ce déclin. « L’Algérie fait face à une situation économique difficile et inédite, en raison de plusieurs facteurs, notamment la crise structurelle héritée de l’ancien gouvernement et la chute des cours des hydrocarbures », explique-t-il.

Dans sa déclaration, ce samedi, en marge de l’ouverture des travaux de la réunion du gouvernement avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques, le chef du gouvernement algérien a aussi indiqué que les mesures décidées par l’Etat algérien pour endiguer la propagation de la Covid-19 avaient « causé un grand préjudice à l’économie nationale, notamment les secteurs du commerce, de l’hôtellerie, du transport, du tourisme, du bâtiment, des travaux publics, de l’hydraulique et d’autres activités économiques et commerciales ».

Néanmoins, le Premier ministre a souligné les décisions prises afin de « sauvegarder les emplois et la capacité de production ». Ce qui, selon lui, « prouve que l’Etat assume des responsabilités fondées sur le principe de la solidarité, qui est un pilier essentiel dans notre société ».

À lire aussi :  Espagne : Le tourisme et l'industrie de la céramique lourdement impactés par la perte du marché algérien

Enfin, M. Djerad appelle, dès maintenant, à préparer l’après-crise sanitaire. Il a lancé, à cet effet, un appel aux entreprises et aux travailleurs pour préserver « un engagement solide dans la nouvelle bataille pour le redressement économique de notre pays ».

Lire aussi : Suspension des vols : Lourdes pertes économiques pour Air Algérie (Ministre)