L'Algérie a été secouée par un nouveau drame. Une femme âgée de 35 ans et mère de 6 enfants a en effet mis un terme à sa vie en s'immolant par le feu dans son domicile familial, sis à Oum El Bouagui. Les conditions sociales difficiles de la victime l'auraient poussée à ce suicide, a rapporté vendredi 7 août le site arabophone Echourouk

Les habitants de la commune de Ouled Gacem relevant de la wilaya d'Oum El Bouaghi à l'est de l'Algérie ont été surpris d'apprendre le terrible suicide d'une femme âgée de 35 ans.

Selon la même source, cette mère de six enfants a décidé de mettre fin à ses jours jeudi dernier. Pour cela, elle s'est isolée dans une chambre et a usé d'une bouteille de gaz butane qu'elle a allumée à l'aide d'un briquet pour mettre le feu à son corps. Ce qui lui a causé de graves brûlures au deuxième et troisième degrés.

Transportée d'urgence à l'hôpital Slimane-Amirat, de Aïn M'lila, puis transférée au service des brûlés du CHU de Batna, la victime finit par rendre l'âme en raison de la gravité de ses brûlures.

La jeune maman laisse six enfants, dont un bébé de 14 mois

Il faut dire que la mort de la jeune femme a mis toute la région en émoi. Selon des témoignages, avant son acte tragique qui aurait pu coûter la vie à toute sa famille, la victime a convoqué sa fille aînée, âgée de 12 ans, et lui a demandé de prendre soin de ses cinq frères et sœurs, dont le plus jeune d'entre eux est une fille de 14 mois.

Les mêmes sources indiquent que la défunte faisait face à des pressions psychologiques et des conditions sociales très difficiles. Sa famille vit dans une extrême pauvreté, son mari travaillant comme chauffeur clandestin. Cela n'a pas empêché la gendarmerie nationale d'ouvrir une enquête afin de faire toute la lumière sur cet incident.

Lire également : Algérie : Un policier assassine sa femme et trois membres de sa famille