C'est une véritable tragédie qui s'est produite dans la ville marocaine de Tanger. Alors qu'il avait disparu depuis quelques jours, Adnane, 11 ans à peine, a été retrouvé mort et enterré non loin du domicile de ses parents. L’enfant avait également subi des violences sexuelles, rapportent, ce samedi 12 septembre, les médias marocains.

L'affaire du petit Adnane, disparu lundi 7 septembre, a fait un grand bruit au Maroc. Ce jour-là, le mineur de 11 ans était sorti faire des courses dans le quartier de Bni Mkada, dans la ville Tanger. Il n'est plus jamais revenu.

Alertés, les éléments de la police royale marocaine ont lancé des recherches intenses. Selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), « les recherches et investigations ont relevé qu’il s’agit d’une disparition à caractère criminel, surtout que le visionnage d’enregistrements vidéos démontre l’implication présumée d’un individu qui a entraîné la victime près du domicile de sa famille ».

Les services de sécurité marocains ont finalement pu identifier l'individu recherché, qui réside près du domicile de la victime. Interpellé, le mis en cause, âgé de 24 ans, a emmené les services de sécurité vers le lieu où il s’est débarrassé de la dépouille.

Vive émotion dans tout le Maroc

Les premiers éléments de l'enquête révèlent que le présumé meurtrier a convaincu Adnane de l'accompagner à son domicile, sis à proximité du logement où habite l'enfant avec sa famille. Il a ensuite agressé sexuellement le garçon de 11 ans et l'a tué, avant d'enterrer le corps aux alentours de son domicile.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

Par ailleurs, la DGSN marocaine a indiqué que le corps de Adnane a été déterré. Il a été transféré à l’hôpital régional de la ville pour autopsie. Quant au prévenu, il se trouve en garde à vue; « à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cet acte criminel », conclut la DGSN.

Notons que ce crime a provoqué une vive émotion au Maroc. L'agression sexuelle et l'assassinat du petit Adnane ont soulevé la colère et l'indignation des Marocains. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui appellent à la condamnation à mort du présumé meurtrier.

Lire également : Maroc: Un homme tue sa maîtresse enceinte et l’enterre dans une forêt