Taux de change de l’euro face au dinar algérien sur le marché noir (17/10/2020)

Le marché noir des devises retombe dans la léthargie à cause du flou qui entoure la question de la réouverture des frontières. Ainsi, les cours de la monnaie unique européenne restent stables depuis quelques jours et demeurent toujours au-dessus de la barre des 200 dinars. Sur la marché officiel, l’euro a enregistré une baisse légère face à la monnaie locale.

Ainsi, en ce samedi 17 octobre, l'euro s’échangeait aux alentours de 199 dinars à l’achat et de 201 dinars à la vente. De son côté, un dollar vaut 168 dinars à l’achat et à 172 dinars à la vente. Concernant les taux des autres devises demandées sur le marché parallèle en Algérie, ils restent également stables sur la plupart des marchés parallèles, à l’instar du Square Port-Saïd (Alger).

Ainsi, la livre sterling s’échangeait ce samedi à 216 dinars à l’achat et à 220 dinars à la vente. De son côté, le dollar canadien vaut 122 dinars à l’achat et 126 dinars à la vente. Tandis que le franc suisse est acheté à 180 dinars et revendu à 183 dinars.

Économie L'Algérie signe un contrat historique pour son projet solaire

Concernant les monnaies du Maroc et de la Tunisie, leur valeur reste toujours plus élevée par rapport au dinar algérien, avec un dinar tunisien à 58 dinars à l’achat et 60 dinars à la vente, et un dirham marocain à 15 dinars à l’achat et 17 dinars à la vente.

L’euro en légère baisse face au dinar à la banque d’Algérie

Dans le circuit officiel, l’euro a enregistré une légère baisse face au dinar algérien. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, l’euro s’échangeait à 151,43 dinars à l’achat et à 151,50 dinars à la vente. Concernant le dollar, il est en légère hausse avec un taux de change de 129,01 à l’achat et 129,02 à la vente.

Selon la même institution financière, la valeur des monnaies marocaine et tunisienne reste toujours élevée avec un dirham marocain à 14 dinars à l’achat et à la vente, et un dinar tunisien coté à 46,48 DZD à l’achat et 47,94 DZD à la vente. Il faut signaler que ces taux ne sont valables que pour les transactions officielles de la Banque d’Algérie. Ils répondent à la volonté politique de déprécier la valeur du dinar, afin de juguler le déficit budgétaire de l’Etat.

En savoir plus : Algérie Bourse – Devises et taux de change du dinar algérien

Économie L'Algérie s'apprête à exporter de l'électricité vers l'Europe via un câble sous-marin


Vous aimez cet article ? Partagez !