Le tribunal correctionnel d’Avignon, dans le sud-est de la France, a condamné un sans-papiers algérien à six mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une mineure handicapée de 14 ans. Il sera expulsé vers les Pays-Bas. D’après le témoignage de la victime, l’homme, âgé de 27 ans, l’a embrassé deux fois de force, a rapporté, lundi 9 novembre, le journal français Valeurs actuelles. 

Selon la même source, les faits se sont déroulés entre janvier et juin derniers. Le sans-papiers algérien a été reconnu coupable de deux agressions sexuelles sur une handicapée de 14 ans.

C'est la mère de l'adolescente qui a appris la relation à distance qu’entretenait sa fille avec le mis en cause. Ces deux derniers se sont échangé plus de 1 320 messages, essentiellement envoyés par le suspect. Celui-ci se serait présenté, plusieurs fois, au domicile de la jeune fille, qui a affirmé que l’homme l’a embrassé deux fois, de force.

Le mis en cause était en détention au centre de rétention administrative de Marseille au moment du procès. Selon son avocat, il n’avait pas l’intention d’agresser sa victime. « Culturellement, il n'a pas compris qu'on ne pouvait pas avoir de relation avec cette jeune fille », a-t-il déclaré.

Une explication qui n’a pas empêché le tribunal de le condamner à six mois de prison avec sursis, en plus d’une interdiction de deux ans de se présenter dans la ville de Sorgues, où se sont déroulés les faits. Le nom de l’Algérien a été inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes. L’homme sera reconduit aux Pays-Bas.

À lire aussi :  Paris : Deux Marocains et un Algérien agressent un touriste pour lui voler sa Rolex

Lire aussi : Violences conjugales en France : Un Algérien condamné à de la prison ferme