Les prix du pétrole ont amorcé une hausse considérable. Ce mardi 1er juin 2021, le cours du Brent (référence pour le pétrole algérien) a dépassé la barre des 70 dollars. Tandis que la référence américaine WTI a dépassé les 67 dollars. Des niveaux que l’or noir n’a pas atteints depuis presque 3 mois. Ces augmentations considérables sont le résultat de la décision des membres de l'Opep+ de poursuivre leur politique d'augmentation progressive de la production du pétrole.

Les prix du pétrole ont amorcé une hausse depuis quelques heures. Ainsi, ce mardi vers 18 heures, le baril du Brent de la mer du Nord pour livraison en août a augmenté de 1,50 % par rapport à la clôture de dimanche, pour atteindre 70,41 dollars. Quant à la référence américaine le West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en juillet, elle a gagné 2,43 %, passant à 67,93 dollars. À souligner que le Brent et le WTI ont même atteint, un peu plus tôt dans la journée de ce 1er jour du mois de juin, 71,34 dollars et 68,87 dollars. Des prix jamais enregistrés depuis le 8 mars dernier et le 23 octobre 2018.

Notons que la raison principale de cette hausse des prix est la décision prise, mardi, lors de la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés via l'accord Opep+. Les membres de l'Opep+ ont décidé de se conformer à la politique d'augmentation progressive de la production de l'or noir d'ici juillet. L'accord porte sur un retour par palier entre mai et juillet d'un total de près de 1,2 million de barils par jour supplémentaires.

Intervenant en amont du sommet, le ministre saoudien de l'Énergie et chef de file de l'alliance, Abdelaziz ben Salmane, a fait savoir que la hausse « encourageante » sur la demande de l'or noir avait également motivé les membres de l'Opep+ à prendre cette décision. « La demande s'est améliorée sur plusieurs grands marchés mondiaux, comme les États-Unis et la Chine », a-t-il affirmé.

Lire également : Prix du pétrole : Ce que prévoit le Crédit agricole