L’Espagne a annoncé la reprise partielle des délivrances de visas Schengen pour les Algériens. Dans un communiqué publié le 10 juin, les consulats généraux d’Espagne à Alger et Oran ont expliqué les modalités de cette reprise.

« À partir du 17 juin le traitement des demandes de visa Schengen reprendra partiellement », annonce le communiqué.

Toutefois, la reprise ne concernera pas tous les Algériens. Seuls les titulaires d’un visa professionnel ou touristique délivré par l’un des consulats d’Espagne en Algérie ayant expiré au cours de la pandémie et dont la durée est égale ou supérieure à une année pourront prendre rendez-vous afin de renouveler leur visa.

« Compte tenu de l’évolution de la situation à court et à long terme, le consulat général d’Espagne annonce qu’à partir du 17 juin, le traitement des demandes de visa Schengen est partiellement repris. Cette première phase est destinée à relancer les relations économiques entre les entreprises algériennes et espagnoles, ainsi que le secteur du tourisme, qui ont été touchés par la fermeture des frontières décrétée le 15 mars 2020 dernier suite à la crise sanitaire provoquée par le COVID-19. »

Reprise de la délivrance des visas pour l’Espagne

Selon la même source, « les rendez-vous sont destinés aux titulaires d’un visa pour motif professionnel ou touristique délivré par l’un des consulats d’Espagne en Algérie pour une durée égale ou supérieure à un an qui a expiré pendant la pandémie ».

À cet effet, « l’entreprise fournisseur de service de visas pour les consulats d’Espagne en Algérie (Alger et Oran), en l’occurrence BLS International, mettra à la disposition des demandeurs le service de rendez-vous en ligne via leur site web à partir du 13 juin », ajoute le communiqué.

Toutefois, la délivrance d’un visa Schengen n’est pas synonyme d’une autorisation de voyager vers l’Espagne, rappelle le communiqué : « Puisque l’Algérie se trouve sur la liste des pays à restriction temporaire de voyages non indispensables au territoire espagnol et aux pays associés à Schengen pour des raisons d’ordre public et de santé publique suite à la crise sanitaire causée par la Covid-19, la possession d’un nouveau visa ou d’un visa en vigueur, délivré avant la crise de la Covid-19, ne constitue pas une autorisation d’entrée au territoire espagnol ou Schengen, devant remplir l’un des critères établis dans l’Arrêté INT/552/2021, du 4 juin, modifiant l’Arrêté INT/657/2020, du 17 juillet ».

En ce qui concerne les mesures sanitaires en vigueur pour l’Espagne, le consulat invite les postulats au voyage à « consulter la résolution du 4 juin 2021 de la Direction générale de la santé publique concernant les contrôles sanitaires à effectuer aux points d’entrée de l’Espagne et le site web du ministère de la Santé ».

Les frontières espagnoles ouvertes aux Algériens depuis le 7 juin

Pour rappel, depuis le 7 juin, l’Espagne a rouvert ses frontières aux voyageurs hors-UE, dont les Algériens, ayant reçu les doses complètes de l’un des vaccins validés par l’agence européenne des médicaments (EMA) ou l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

De son côté, la Commission européenne a proposé, le 3 mai dernier, de permettre l’entrée dans l’UE, dès cet été, aux voyageurs en provenance de pays étrangers ayant reçu les doses nécessaires des vaccins anti-Covid autorisés au niveau européen.

Ainsi, chaque voyageur issu d’un quelconque pays hors UE pourra accéder à l’un des 27 pays d’Europe s’il a reçu ses deux doses de vaccin anti-coronavirus. Sauf dans le cas où l’un des 27 préférerait continuer à se protéger de façon rigoureuse, puisque cette recommandation de la Commission européenne approuvée par les 27 n’est pas contraignante pour les membres de l’UE.

À signaler que depuis le 1er juin, la compagnie aérienne Air Algérie assure un vol aller-retour entre Alger et Barcelone, chaque mercredi.