La somme fulgurante de 60 000 dollars a été saisie au niveau de l’Aéroport d’Alger par les services des douanes. Le passager auquel cette somme a été prélevée s’apprêtait à prendre le vol Alger – Doha (Qatar). L’information a été rapportée par la Direction régionale des douanes algériennes ce mardi 13 juillet.

Ainsi, la fuite des devises vers l’étranger continue dans un contexte de crise. Les tentative de transfert sont courantes. Les douaniers de l’Aéroport international Houari-Boumediene d’Alger ont aujourd’hui intercepté un passager en partance pour Doha au Qatar avec la somme de 60 000 dollars. Le passager, qui a caché son argent à l’intérieur de feuilles de papier aluminium qu’il a mis dans ses bagages, a été arrêté par les services de police. Les douanier se sont rendu compte du subterfuge lors de la fouille des bagages. La Direction régionale des douanes algériennes a révélé que le passager est de nationalité étrangère.

La saisie d’argent monnaie courante à l’Aéroport d’Alger

Il faut dire que la saisie de devises a l’Aéroport d’Alger est courante. Les passagers algériens, qui n’ont pas le droit de transporter plus de 1000 euros, et les étrangers pas plus de 5000 euros, font souvent appel a des subterfuges pour transférer des sommes plus importantes à l’étranger. Durant l’année 2020, la Direction des douanes algérienne avait fait état de 22 tentatives de transfert illicite déjouées par ses services. Selon le même bilan, établi du 1er janvier au 25 octobre 2020, les douaniers ont mis la main sur les sommes de 290’640 euros, 75’250 dollars ainsi que 65’170 dinars tunisiens. Les mêmes services ont également récupéré 869,4 grammes d’or et 1’621,61 grammes d’argent.