Encore un Algérien tué à Marseille au sud de la France. Il s’agit cette fois d’un jeune de 23 ans qui a été tué par balles. Cet énième crime ciblant la communauté algérienne établi dans la région a été enregistré dans l’après-midi du dimanche 25 juillet dernier, ont rapporté plusieurs sources médiatiques locales.   

La ville de Marseille qui vit depuis quelques semaines au rythme de crimes et de meurtres a été secouée, dimanche 25 juillet 2021, par un autre crime. Selon des sources médiatiques locales qui ont rapporté l’information, la victime est un jeune algérien de 23 ans qui a été criblé de balles. L’identité de ce dernier n’a cependant pas été révélée.

Selon les mêmes sources, il s’agirait d’un sans papier qui travaillait comme vendeur à la sauvette. « Selon les riverains, le jeune était un vendeur de cigarettes et aurait été tué pour un vol de portable », a indiqué France 3. Le jeune a été attaqué au niveau d’un endroit fréquenté par ce genre de vendeurs.

Les meurtres d’Algériens à Marseille se multiplient

Les auteurs de cet abominable crime n’ont laissé aucune chance à leur victime. Le ressortissant algérien a trouvé en effet la mort sur le coup. Les sapeurs-pompiers dépêchés sur les lieux aussitôt alertés n’ont pu que constater son décès. Un décès qui s’ajoute à la longue liste des Algériens tués dans les mêmes circonstances en France.

Le 10 juillet dernier, un autre Algérien âgé de 27 ans a été tué également par balles dans la même ville de Marseille. La victime est originaire de la wilaya de Khenchela, a précisé le journal arabophone Echorouk qui a rapporté l’information. Ce jeune Algérien se trouvait en situation régulière en France où il vivait avec sa famille depuis quelques années. Le même journal indique, par ailleurs, qu’il s’agit d’un énième crime du genre qui cible un ressortissant issu de la même wilaya. 17 personnes originaires de cette wilaya ont été tuées depuis 2018 à Marseille.