Au Maroc, la ville de Casablanca a été secouée par un terrible meurtre. Un jeune homme âgé d'une trentaine d'années a assassiné sa mère avant de décapiter son cadavre et de prendre la fuite. La presse marocaine a indiqué que les services de sécurité ont finalement réussi, ce jeudi 5 août, à arrêter le mis en cause avant de le placer en garde à vue, en attendant l'issue de l'enquête.

Les faits ont eu lieu aux premières heures du mercredi 4 août. Vers 4 h 30 du matin, un jeune homme âgé de 34 ans a assassiné sa propre mère dans leur domicile familial situé au district Anassi, dans la préfecture de Bernoussi, à Casablanca. Le mis en cause a ensuite décapité le corps de sa victime avant de prendre la fuite vers une destination inconnue.

Alertés, les services sécuritaires, ainsi que les éléments de la police scientifique et technique se sont rendus sur les lieux. La dépouille de la mère de famille a été acheminée vers la morgue de l'hôpital pour y subir une autopsie. Celle-ci devrait aider les enquêteurs dans le cadre de l'enquête qui est en cours et qui vise à déterminer les circonstances de ce drame familial qui a secoué tout le Maroc.

L'accusé est un repris de justice et présente des signes de troubles mentaux

De leur côte, les éléments de la brigade de la police au district de Sidi Bernoussi à Casablanca ont immédiatement lancé des recherches afin de retrouver le présumé auteur de ce matricide. Ce dernier a finalement été retrouvé, ce jeudi 5 août, près de Hay Essalam I, dans le quartier de Sidi Bernoussi. Arrêté, le jeune homme a été placé en garde à vue en attendant les résultats de l'enquête.

On apprend que le mis en cause est un repris de justice et a déjà purgé une peine de prison pour terrorisme. Les voisins de la victime ont affirmé que l'accusé souffrait de troubles mentaux sévères et menaçait souvent sa mère de la tuer.