Un hommage a été rendu dans la soirée du mercredi 13 octobre 2021 aux trois migrants algériens tués la veille après avoir été fauchés par un train près de Saint-Jean-de-Luz, en France. Un rassemblement a été observé devant la gare de la même localité ou des gerbes de fleurs ont été déposées à la mémoire des victimes. 

Mardi 12 octobre dernier, trois migrants algériens ont été percutés mortellement par un train près de la ville de Saint-Jean-de-Luz, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine. Une quatrième personne, également d'origine algérienne, a été grièvement blessée et a été transportée en urgence à l'hôpital pour sa prise en charge.

Cet accident a suscité l'émoi et la consternation chez la population locale. Afin d'exprimer sa désolation, celle-ci a tenu à rendre un vibrant hommage aux victimes. Pour ce faire, un rassemblement a été observé dans la soirée de mercredi devant la gare de Saint-Jean-de-Luz, à l'appel des associations d’aide aux réfugiés et migrants.

Plus de 200 personnes au rendez-vous

Plus de 200 personnes ont tenu à être au rendez-vous. Celles-ci ont déposé, à l'occasion, des gerbes de fleurs avant d'observer une minute de silence à la mémoire des défunts, a rapporté la presse locale jeudi 14 octobre. « On ne peut pas faire comme la Méditerranée, on ne peut pas devenir le futur cimetière », a dénoncé en outre une militante du mouvement associative présente à cette manifestation, citée par les mêmes sources.

À lire aussi :  Emploi au noir en France : Une entreprise gérée par deux Algériens épinglée

Il est à noter, par ailleurs, que les enquêteurs sur cette affaire ont pu interroger le rescapé de cet accident. Le jeune blessé a pu se remettre. Ce dernier a affirmé que lui et ses copains avaient emprunté les voies ferrées pour échapper à d’éventuels contrôles de police. Il a indiqué également qu'ils se sont reposés sur les rails avant de s'endormir ne voyant pas ainsi le train arrivé.