Un avion de la Royal Air Maroc a frôlé la catastrophe à Casablanca

Avion de la Royal Air Maroc

La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc a frôlé la catastrophe cette semaine non loin de l'aéroport de Casablanca. Arrivé de Genève, l'appareil de la RAM a eu un grave problème technique au moment où l'équipage a amorcé son atterrissage. La catastrophe a été évitée de justesse, selon le site spécialisé The Aviation Herald.

En effet, les passagers du vol AT931 et son équipage ont eu une peur bleue le 30 octobre dernier, quand l'appareil a amorcé sa descente pas loin de l'aéroport de Casablanca Mohammed V. En raison de la perte de pression dans la cabine, l'équipe a amorcé une descente d'urgence qui aurait pu mal finir pour les passagers et l'équipe.

Selon la même source, l'avion, un Boeing 737-800 (semblable à ceux d'Air Algérie), a été mis à 10 000 pieds d'urgence, en 8 minutes,  pour rétablir une pression acceptable pour les passagers. Il a ensuite poursuivi sa route vers l'aéroport de Casablanca pour atterrir en toute sécurité sur la piste 35R, après environ une demi-heure. Plus de peur que de mal pour les passagers et surtout les membres de l'équipage qui ont fait montre d'un grand professionnalisme face à un grave problème technique.

L'appareil en question n'a pas redécollé depuis l'incident de samedi. La compagnie aérienne marocaine a décidé, comme le veut la procédure, de l'inspecter en profondeur jusqu'à trouver la source exacte de l'incident. Les dirigeants de la Royal Air Maroc auraient même pris contact avec la maison Boeing pour avoir une éventuelle assistance dans la recherche de la cause de la perte de pression dans la cabine.

Retour en haut
Share via
Copy link