Alors que la mésaventure de milliers de sans-papiers algériens en France n’en finit toujours pas, avec le risque de se retrouver à tout moment sous la menace d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), c’est un fait extraordinaire que vient de vivre un de ces ressortissants algériens.  

C’est la belle histoire du jour, comme le rapporte ce dimanche 21 novembre le site Actu.fr, un ressortissant algérien en situation irrégulière en France a vu le cours de sa vie changer en quelques secondes. Interpellé dans la semaine par des policiers pour vente à la sauvette de cigarettes dans les rues de Montpellier, ce jeune Algérien a joué à un jeu de grattage de la Française des jeux avec à la clé un gain énorme de 500 000 euros.

Le ressortissant algérien a acheté son ticket gagnant dans un bureau de tabac, avant de découvrir la plus belle nouvelle de sa vie. « Il a pris trois ou quatre X20 à gratter. Au premier, il ne savait pas trop. Il pensait avoir gagné 25 €. En fait, il avait gagné cinq fois 100 000 € », raconte la propriétaire du commerce en question. Depuis, la nouvelle a circulé dans le quartier, poussant plusieurs clients à tenter leur chance.

À lire aussi :  Des sans-papiers algériens arrêtés pour vente de cocaïne

Un sans-papier algérien gagne un demi-million d’euros à un jeu de grattage

Selon le quotidien La Dépêche, ce sera le mardi 23 novembre que la responsable Grand Ouest de la Française des jeux, se rendra sur place pour la remise de l’affiche du gros lot à l’heureux gagnant algérien. Un événement qui va certainement changer complètement la vie de ce jeune sans histoires. « C’est quelqu’un de bien qui est aimé dans le quartier. Il vend des cigarettes pour manger, pour survivre. Il s’est fait arrêter cette semaine et le lendemain il gagne. C’est bien pour lui », témoigne son cousin.

Arrivé il y a trois ans en France, ce sans-papiers algérien espère, grâce à son demi-million d’euros, changer de vie, à commencer par régulariser sa situation et acheter un logement. Une chose est sûre, avec un tel pactole dans son compte bancaire, le jeune algérien ne sera plus tenté par la vente de cigarettes à la sauvette, et évitera ainsi les déboires avec la police.