Le dinar algérien continue sa chute sur le marché officiel. Il est de plus en plus faible devant les devises étrangères. En effet, le dollar américain a battu un nouveau record face au dinar, en franchissant pour la première fois la barre des 139 dinars pour un USD, ce mercredi 24 novembre, selon les cotations de la Banque d’Algérie.

Ainsi, comme prévu, le dinar algérien va continuer sa chute devant les devises étrangers, notamment le dollar USD, jusqu'en 2024. Ce mercredi, la monnaie algérienne a battu un nouveau record à la baisse. Elle est cotée à 139 dinars le dollars. Ce nouveau record pulvérise celui du 17 novembre quand le dollar a franchi les 137 dinars. Les autres devises maintiennent leurs valeurs très élevées. Quant à l'euro, il a connu un nouveau recul, s'échangeant à 156,31 dinars à l'achat et à 156,39 dinars à la vente.

Ce nouveau record du dollar américain est notamment dû à la hausse de cette devise sur les marchés mondiaux, ainsi qu'à la faiblesse de la monnaie nationale, qui connait une dépréciation sans précédent. Il faut rappeler également que cette dépréciation répond à la volonté du gouvernement. En effet, selon les prévisions du gouvernement dans la Loi de finance 2022 adoptée par l'APN, le recul de la monnaie nationale va continuer jusqu'en 2024.

Ainsi, selon cette la Loi de finance, le taux de change du dinar sera de 149,3 dinars pour 1 dollar USD en 2022, de 156,8 DZD/USD en 2023 et de 164,6 DZD/USD en 2024. Ces dépréciations, qui sont l'un des leviers du gouvernement pour faire face au déficit budgétaire, vont avoir un impact négatif sur le pouvoir d'achat des Algériens ainsi que sur le taux de change du dinar sur le marché noir.