En plus des nombreux scandales que connait la Coupe d’Afrique organisée au Cameroun, cette compétition a connu un événement tragique lors du match qui a opposé le pays organisateur aux Comores. En effet, un mouvement de foules à l’entrée du stade Olembé de Yaoundé s'est soldé par plusieurs victimes. Cette bousculade a fait huit morts et une cinquantaine de blessés, selon les autorités camerounaises.

Ainsi, selon les autorités « huit décès sont enregistrés », dont celui d’un enfant, alors qu'un premier bilan fourni plus tôt par la télévision publique camerounaise faisait état d’une « demi-douzaine de morts et des dizaines de blessés ». Selon le ministère de la Santé, la bousculade s’est produite à l’entrée sud du stade d’Olembé à Yaoundé. Les victimes ont été « immédiatement transportées » à bord d’ambulances, mais « le trafic routier intense a ralenti le transport », selon toujours la même source.

Ce douloureux événement, lors de ce match qui a connu un grand engouement populaire, a vu un bébé piétiné par la foule, toujours à l’extérieur du stade, au moment du contrôle du pass sanitaire, selon le ministère de la Santé. Le nourrisson, « immédiatement extirpé et conduit à l’hôpital général de Yaoundé » se trouve dans un « état médicalement stable », selon le ministère de la Santé, qui a ajouté qu'une cinquantaine de personnes ont été blessées.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Suite à ce drame, la confédération africaine de football (CAF) a dépêché son secrétaire général « au chevet des victimes admises dans les hôpitaux de Yaoundé ». L'instance du football africain a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les tenants et les aboutissants de ce drame. La CAF a annoncé qu'elle tiendra une réunion de crise ce mardi 25 janvier pour discuter de la tragédie de la veille.

Il faut dire que le stade d’Olembé, d’une capacité de 60 000 places, a été spécialement construit pour la CAN. Pour éviter la propagation du coronavirus, une jauge de remplissage des stades à 60 % avait été instaurée, augmentée à 80 % quand jouent les Lions indomptables.