L'équipe d'Algérie vient d'être sanctionnée financièrement par la CAF. Dans un communiqué publié sur son site officiel, la haute instance du football africain indique que cette sanction est relative aux incidents ayant émaillé la fin du match face à la Côte d'Ivoire.

L'équipe nationale algérienne a disputé, le jeudi 20 janvier, son dernier match de la CAN 2021. Une rencontre décisive pour la qualification, qui a finalement été perdue par les hommes de Djamel Belmadi. Une défaite synonyme d'élimination précoce des Verts, qui quittent ainsi la compétition par la petite porte.

En plus de l'amère défaite contre les Éléphants de la Côte d'Ivoire, cette rencontre a été ponctuée par un envahissement du terrain par les supporters des deux équipes. Des images partagées sur les réseaux sociaux montrent bien en effet des supporters algériens et ivoiriens descendre sur la pelouse au coup de sifflet final de l'arbitre de la rencontre.

L'équipe d'Algérie condamnée à payer une amende

Cette issue n'a pas été sans conséquences pour les deux équipes nationales, puisque la CAF vient de leur infliger des sanctions à cause de ces évènements. C'est ce qui ressort d'un communiqué de cette instance, rendu public le lundi 24 janvier sur son site officiel.

« Dans leur rapport, les officiels de match rapportent qu'à la fin du match, le terrain a été envahi par une quarantaine de supporters, principalement de la tribune Est. Le rapport a noté que le nombre de stewards de sécurité était insuffisant pour contrôler le tumulte déclenché par un supporter algérien qui a envahi le terrain », a indiqué en effet la CAF.

À lire aussi :  Premier League : Le Club de Riyad Mahrez risque de lourdes sanctions

L'Algérie a écopé d'une amende de 5 000 dollars et la Côte d'Ivoire s'est vu infliger, de son côté, une amende de 10 000 dollars, « dont 5 000 dollars avec sursis à condition qu'un tel incident ne se reproduise pas pendant le tournoi ».