Mobilisation générale au Maroc pour réussir la réouverture des frontières décidée par les autorités pour lundi 7 février, et ce, après 2 mois de fermeture à la suite de l'apparition du variant Omicron en novembre 2021. C'est que sur le plan économique, le Royaume de Mohammed VI a payé cher cette fermeture des frontières, intervenue notamment en période de fêtes de fin d'année.

Les responsables marocains, notamment ceux en charge du secteur du tourisme, semblent conscients qu'il n'y a plus de temps à perdre, après la décision marocaine de rouvrir ses frontières lundi prochain. Comme le président de l'Office national marocain du tourisme, Adel El Fakir, qui s'est rendu le mercredi 2 février en France pour rassurer les tour-opérateurs de l'Hexagone sur les capacités marocaines à accueillir de nouveau des touristes dans de meilleures conditions, selon le site TourMag.

À commencer par les conditions d'accès amendées juste après la décision de rouvrir les frontières marocaines, prise il y a quelques jours par les autorités du pays. Désormais, selon la dernière mise à jour, tout voyageur désirant entrer au Maroc doit présenter le pass vaccinal. « il faudra un pass vaccinal et un test PCR réalisé 48 heures avant l'embarquement », a précisé Adel El Fakir en France, où il a eu des entretiens avec de nombreuses entités, comme Transavia et le média spécialisé TourMag.

À lire aussi :  Un passager compare un repas servi par Air Algérie avec celui d'Air France

Les voyageurs testés positifs ne seront pas expulsés du Maroc

Il fera savoir, en outre, que les autorités marocaines ont décidé de supprimer la mesure la plus controversée jamais prise et qui a été dénoncée, y compris par des compagnies aériennes. À savoir celle qui consiste à imposer un réembarquement immédiat de toute personne testée positive à son arrivée dans un aéroport marocain. Désormais, toute personne contaminée devra être confinée sur son lieu de résidence, au lieu d'un départ sur le prochain vol.

Adel El Fakir tenait surtout à faire savoir que les Marocains, particulièrement les professionnels du secteur, sont totalement prêts à accueillir de nouveau les touristes. « L'écosystème marocain est prêt à accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions d'accueil et aussi sanitaires. Le Maroc est une destination extrêmement safe », a-t-il proclamé lors de ses rencontres à Paris.