Emmanuel Macron se sert d'une femme voilée pour s'attaquer à Marine Le Pen sur son terrain

Emmanuel Macron sur fond de mosquée et de femme portant le voile et en train de prier

Les questions identitaires sont au cœur du débat en France. Alors que la campagne pour le deuxième tour de la présidentielle bat son plein, le président sortant Emmanuel Macron a profité d’une discussion avec une femme voilée pour répondre sèchement à sa concurrente Marine Le Pen sur la question du port du voile en France.

Le président-candidat a effectué, le mardi 12 avril, une sortie à Strasbourg dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle. Alors qu'il effectuait un bain de foule, Emmanuel Macron a été interpellé par une femme voilée. « Est-ce que vous êtes féministe ? » lui a demandé la jeune femme. « Ah oui ! » a répondu Emmanuel Macron, comme le montre la vidéo de leur échange largement partagée sur les réseaux sociaux.

Macron trouve « beau » de rencontrer une femme voilée et « féministe », et qualifie le projet de Marine Le Pen de « bêtise »

« Ah ça c’est bon alors, monsieur », lance la jeune fille avec un large sourire, avant que le chef de l’Etat français ne lui retourne la question. « Oui, moi je suis féministe, je suis pour l’égalité femmes-hommes », explique la jeune femme. Très détendu, Emmanuel Macron a ensuite questionné la femme si elle porte le voile islamique « par choix » ou « c’est imposé ».

« C’est par choix et totalement par choix », répond-elle. Une réponse qui semble ravir Emmanuel Macron, qui explique qu’« avoir une jeune fille qui porte le voile à Strasbourg et qui dit "est-ce que vous êtes féministe ?" C'est la meilleure des réponses à toutes les bêtises que j'entends », lance Emmanuel Macron devant les caméras des journalistes.

Le candidat Emmanuel Macron a profité de son échange avec cette femme voilée pour décocher une fléchette à l’adresse de sa rivale au deuxième tour de la présidentielle. « Parce que de l’autre côté, il y a madame Le Pen qui dit "le voile sera interdit sur la place publique avec moi" », affichant son opposition au projet de Marine Le Pen d’interdire le port du voile islamique en France.

Réactions mitigés des internautes sur l’échange entre Macron et la femme voilée « féministe »

La vidéo de l’échange entre Emmanuel Macron et la jeune femme voilée a suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux. Si une partie des internautes a tenu à saluer la position du président-candidat sur la question du port du voile islamique dans les lieux publics, d’autres internautes ont toutefois affiché leur scepticisme concernant la question du féminisme chez les femmes voilées.

Même si cette jeune femme voilée affirme devant Emmanuel Macron qu’elle est « féministe » et qu’elle est pour « l’égalité entre les hommes et les femmes », cela « ne veut pas dire qu'elle l'est », comme l’affirme un internaute. « Cette femme dit qu’elle porte le voile par choix, mais elle ne doit pas oublier que des femmes sont obligées de porter le voile dans certains pays musulmans », ajoute-t-il. D’autres internautes ont violement critiqué la jeune fille pour avoir affiché ses convictions féministes. « Il n’y a pas de féminisme en islam, il n’y a pas d’égalité femme-homme, il n’y a rien de tout cela », s'insurge un internaute en commentaire.

Certains commentateurs ont expliqué la sortie d’Emmanuel Macron par un objectif purement électoraliste et critique ce qu'ils considèrent être du « clientélisme ». Pour eux, en affichant sa position pro-voile islamique, le président sortant veut surtout « draguer » les voix de certains musulmans de France.

Retour en haut
Share via
Copy link