Un jeune ressortissant algérien a gagné, en mars dernier, la somme de 250 000 euros à un jeu de loto en Belgique. Un pactole que le harraga algérien de 28 ans n’a pas pu encaisser, car il se trouvait en situation irrégulière. Après plus de deux mois de lutte procédurale, le sans-papiers algérien, aidé par son avocat, a fini par empocher son argent.

Rempoter le gros lot sans pouvoir encaisser son argent, c’est la mésaventure qu’a vécu à la fin du mois de mars dernier un jeune harraga algérien en Belgique. Après avoir gagné la somme de 250 000 euros en grattant un ticket de la loterie belge, le jeune algérien s’est retrouvé dans l’impossibilité de recevoir son argent, car ne disposant pas de papiers donc d’un compte bancaire, la Loterie nationale ne pouvait pas lui transférer son gain.

Dans un premier temps, le sans-papiers algérien a envoyé trois de ses amis pour récupérer le gain, mais la Loterie nationale belge avait refusé de le leur remettre, allant jusqu’à soupçonner les trois émissaires de vol du ticket gagnant. Après enquête, la police belge a fini par retrouver le vrai gagnant, à savoir le jeune harraga algérien. Ce dernier a fini par se présenter à la police pour innocenter ses trois amis.

Le jeune sans-papiers algérien peut enfin réaliser ses projets en Belgique

Mais comme l'Algérien ne dispose pas de papiers, il n’avait donc aucune chance de récupérer la somme de 250 000 euros. Aidé par un avocat belge, et après plus de deux mois de procédures administratives et judiciaires, le jeune ressortissant algérien a fini par encaisser son argent auprès de la Loterie nationale. C’est ce qu’a affirmé l’avocat du ressortissant algérien, vendredi 20 mai 2022, cité par plusieurs médias belges.

« Finalement, nous avons réussi à conclure un accord avec la Loterie nationale et l'argent a été versé sur un compte », explique l’avocat du jeune algérien, tout en refusant de donner plus de détails sur l’affaire. « Comme cela se passe avec les grands gagnants, un rendez-vous a été pris. Quelques documents sont signés et il reçoit les félicitations de la Loterie nationale », ajoute-t-il.

En encaissant le pactole de 250 000 euros, le sans-papiers algérien, qui voulait dans un premier temps regagner l’Angleterre, peut désormais réaliser ses nombreux projets en Belgique. « Je veux acheter une maison et une voiture ici, trouver une femme à épouser. Si tout fonctionne, ce serait fantastique », confie le jeune algérien au journal belge Metro.