Les internationaux algériens Riyad Mahrez et Islam Slimani ont assisté, le vendredi 17 juin, à la cérémonie de clôture du Marrakech du rire, festival international d'humour, au Maroc. Leur présence n'est pas passée inaperçue, tant en Algérie qu'au Maroc. Si certains l'ont applaudie, d'autres par contre ont descendu en flamme les deux joueurs algériens.

Riyad Mahrez, capitaine des Verts et joueur de Manchester City, était sous le feux des critiques depuis plusieurs semaines déjà. Il avait en effet été lynché sur les réseaux sociaux par les fans de l'équipe d'Algérie – du moins certains d'entre eux – à cause de son absence du dernier stage des Fennecs, ponctué par deux sorties officielles face à l'Ouganda et la Tanzanie et un match amical contre l'Iran.

Riyad Mahrez et Islam Slimani en guest star à la cérémonie de clôture du Marrakech du rire

La présence du joueur au Maroc, où il s'est rendu pour passer quelques jours de vacance, n'a pas arrangé sa situations vis-à-vis de ses détracteurs. Riyad Mahrez a enfoncé le clou en assistant à la cérémonie de clôture du Marrakech du rire, qui s'est tenue le vendredi 17 juin.

Une cérémonie qui a été également rehaussée par la présence du buteur attitré de l'équipe nationale algérienne, Islam Slimani. Il faut dire que les deux internationaux algériens ont été royalement accueillis par le public marocain présent à cette manifestation.

Sur les réseaux sociaux, les Marocains ont également salué le geste de Riyad Mahrez et d'Islam Slimani. Par contre, les deux joueurs ont été durement critiqués par certains Algériens, qui n'ont pas hésité à s'en prendre à eux sur le net. Il est vrai que cette visite intervient dans des circonstances complexes concernant les relations diplomatiques entre les deux pays.

Mahrez et Slimani au Maroc : des supporters algériens crient au scandale

En outre, il y a lieu de signaler que cette manifestation culturelle est de l'initiative de l'humoriste Djamel Debbouze, un comédien qui est loin d'être l'acteur le plus aimé en Algérie. Le nom de l'humoriste a d'ailleurs été cité dans un « complot » présumé ayant visé l'équipe d'Algérie lors de son élimination de la Coupe du monde face au Cameroun.

Quoi qu'il en soit, Riyad Mahrez et Islam Slimani auront lu et entendu des vertes et des pas mures à la suite de leur escapade au Maroc. Heureusement pour eux, ils ont été défendus par de nombreux autres Algériens, qui ont volé à leur secours en affirmant que ces deux derniers sont libres de se rendre là où ils veulent.