La crise de l'aéroport londonien de Heathrow a impacté toutes les compagnies du monde et la compagnie aérienne nationale Air Algérie ne pouvait pas y échapper. Mais vu le nombre réduit des vols d'Air Algérie entre Londres et Alger, il y a de fortes chances que la compagnie aérienne algérienne arrive à éviter les annulations de vols.

D'ailleurs, le porte-parole de la compagnie Amine Andaloussi semble optimiste quant à l'issue favorable à cette crise pour Air Algérie. Mais il reconnaît que le problème n'est pas encore définitivement réglé, dans une réponse donnée au site spécialisé Visa-Algérie[1]Vols Air Algérie à Londres : éviter les annulations à tout prix, Visa-Algérie
. La compagnie aérienne algérienne devait trouver des solutions aux vols du 22 et du 23 juillet qui étaient proches. C'est désormais fait comme l'a annoncé la compagnie, mercredi 20 juillet, dans un communiqué.

Selon le porte-parole d'Air Algérie, les dirigeants de la compagnie travaillent en ce moment pour éviter des annulations de vols pour les prochains jours. "Le plus urgent  était de trouver des solutions pour les vols du 22 et du 23 qui étaient proches. C'est chose faite. Pour la suite, nous travaillons pour éviter les annulations à nos passagers", a souligné Amine Andaloussi à VVA.

À lire aussi :  Vols France-Algérie : Une nouvelle grève annoncée à l'aéroport de Lyon

L'aéroport London-Stansted offre des conditions optimales à Air Algérie

Le responsable d'Air Algérie a aussi expliqué pourquoi avoir choisi l'aéroport de London-Stansted. Cette infrastructure répond à certains critères que la compagnie aérienne algérienne considère comme importants. "C'est le seul aéroport qui nous offres des conditions optimales pour nos opérations tant du point de vue du créneau horaire que celui de l'assistance au sol. On est en train de gérer ce problème pour éviter les annulations", a-t-il fait savoir.

La crise de l'aéroport London-Heathrow risque de s'éterniser et Air Algérie pourrait transférer beaucoup de ses vols depuis l'aéroport de London-Stansted au moins jusqu'à septembre. C'est que l'aéroport de London-Heathrow a invité Air Algérie à changer de terminal et la compagnie algérienne s'est retrouvée sans assistance au sol parce que son partenaire habituel n'a pas voulu changer de terminal. Et c'est comme les Algériens n'ont pas encore trouvé un nouveau partenaire au sol, ils ont dû transférer certains vols vers l'autre aéroport londonien.