Un Marocain a comparu récemment devant un tribunal français qui l'a condamné à 6 mois de prison ferme. Il est également interdit du territoire français durant une période de 10 années. C'est ce qui ressort d'un compte rendu publié le jeudi 11 août par le quotidien régional français Midi Libre. Un compte rendu sur des faits survenus dans la nuit du 30 au 31 juillet à bord d'un navire en partance vers le port de Sète, dans le sud de la France.

Selon la même source, le ressortissant marocain, âgé de 52 ans, est reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement une fille de 13 ans, et ce, durant leur traversée de la Méditerranée depuis le Maroc. Le récit est terrifiant et les accusations sont graves, même si le prévenu niait les faits qui lui étaient reprochés lors du procès. Mais la fille, dont ni l'identité, ni la nationalité n'a été révélé, a raconté ce qu'il lui était arrivé avec moult détails rapportés par le média basé à Montpellier.

Dans la nuit du samedi 30 et dimanche 31 juillet, l'adolescente était allongée sur un canapé sur le pont du ferry en compagnie de ses frères. Le quinquagénaire marocain la fixait du regard de derrière des plantes. Elle a remarqué sa présence mais ne prête pas attention et essaie de dormir. Mais, elle a du aller aux toilettes et l'individu l'a suivie pour l'empêcher de sortir. Sous l'effet de l'alcool, le ressortissant marocain tenait difficilement debout et la jeune fille en profite pour le repousser et s'enfuir.

À lire aussi :  Des titres de séjour en France contre des terrains en Algérie

Le quinquagénaire marocain a caressé la poitrine de l'adolescente

En prenant la fuite, elle perd son chemin et se retrouve sur le pont inférieur. Là, l'assaillant est plus entreprenant. Il commence à la caresser. Elle profitera de l'arrivée impromptue d'une personne pour prendre la fuite et trouver son chemin vers le canapé où se trouvait les membres de sa famille. Il la suivra et se mettra en face pour s'adonner à des gestes indécents.

Le quinquagénaire marocain finira par s'approcher d'elle encore pour des attouchements, mais elle émettra un cri qui réveillera son frère et fera fuir l'individu qui a quatre fois son âge. Selon le même récit, le père de la jeune fille arrivera à maîtriser l'agresseur et à le remettre aux policiers dès l'arrivée du navire au port de Sète.

Accusé d'agression sexuelle, le Marocain nie les faits, mais l'enquête révélera qu'il a déjà été accusé pour les mêmes faits à Alicante, en Espagne, mais la procédure n'avait pas abouti. En plus, des membres de l'équipage ont fait savoir, dans des témoignages, que l'individu en question se montrait très insistant envers les femmes, notamment quand il abuse de boissons alcoolisées. Le tribunal l'a finalement reconnu coupable et l'a condamné à 6 mois de prison ferme et à une interdiction de revenir en France durant une période de 10 ans. Il sera en outre inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes.