Lyon : Deux Algériens interpellés après la chute d'une adolescente du 3e étage

C'est une histoire un peu étrange que rapporte, ce lundi 15 août, un média français basé dans la ville de Lyon, à propos de l'interpellation de deux sans-papiers algériens. Selon Lyon Mag, les éléments de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont procédé à l'interpellation des deux Algériens après la chute d'une adolescente du 3e étage d'un immeuble.

Selon la même source, les faits ont été enregistrés dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 août. Une adolescente âgée de 15 ans a fait une chute du 3e étage d'un immeuble, situé à la rue Jean Novel, dans le 6 arrondissement de Lyon. Les circonstances de cet accident ne sont pas encore claires, selon le même média qui affirme ignorer l'état de santé de la jeune fille, après sa chute.

Ensuite, des éléments de la Brigade anti-criminalité sont intervenus après l'évacuation de la victime vers un établissement hospitalier. Les policiers ont procédé à l'interpellation de deux Algériens se trouvant en situation irrégulière sur le territoire français. Encore une fois, la même source affirme ne pas connaître le degré d'implication dans la chute de l'adolescente.

Vidéo Sanctions sur les visas par la France : La Tunisie exemptée

Les deux Algériens sont-ils impliqués dans la chute de la jeune fille ?

C'est l'enquête qui devrait déterminer si les deux sans-papiers algériens sont impliqués d'une manière ou d'une autre dans la chute de la jeune fille de 15 ans. Ont-ils poussé la fille du 3e étage de l'immeuble, ou étaient-ils seulement présents quand l'adolescente a chuté accidentellement ou volontairement. Est-ce la fille qui a dénoncé les deux individus ou qui les a cités dans l'enquête ? Il faut dire qu'il y a trop de zones d'ombre dans cette histoire.


Vous aimez cet article ? Partagez !