Assistera-t-on dans les prochains jours à un réchauffement des relations entre l’Algérie et le Maroc ? La question mérite d’être posée à la lecture de l’information publiée par Jeune Afrique. En effet, dans son édition de ce lundi 12 septembre, le magazine français a révélé en exclusivité que le roi du Maroc, Mohammed VI, prendra part personnellement au Sommet de la Ligue arabe, à Alger, les 1er et 2 novembre 2022.

Depuis plus d’une année, les relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc sont rompues sur décision d’Alger. Les autorités algériennes ont annoncé le 24 août 2021, par la voix de leur ministère des Affaires étrangères, la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc voisin. Le gouvernement algérien accuse le royaume "d'actions hostiles". "Les services de sécurité et la propagande marocains mènent une guerre ignoble contre l'Algérie, son peuple et ses dirigeants", affirmait le ministre algérien des affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

La décision des autorités algériennes de rompre leurs relations diplomatiques avec leur voisin de l’Ouest, a été suivie immédiatement par le fermeture de l’espace aérien pour les avions marocains et le non-renouvellement quelques mois plus tard du contrat de livraison de gaz algérien au Maroc et à l’Espagne via le Gazoduc Maghreb Europe (GME).

Les autorités marocaines ont regretté, par la voix de leur ministre des Affaires étrangères, la décision des autorités algériennes de rompre les relations diplomatique, en rejetant "les prétextes fallacieux, voire absurdes, qui la sous-tendent", selon les termes d’un communiqué publié dans la soirée du 24 août 2022. "Le Maroc regrette cette décision complètement injustifiée mais attendue - au regard de la logique d'escalade constatée ces dernières semaines", avait ajouté la même source.

Mohammed VI va-t-il représenter le Maroc au sommet de la Ligue arabe à Alger ?

C’est dans ce contexte que le gouvernement algérien a décidé d’envoyer son ministre de la Justice à Rabat pour remettre l’invitation officielle au roi Mohammed VI pour participer au Sommet arabe d’Alger. Et il semblerait que c’est le souverain en personne qui va représenter la délégation de son pays lors de ce conclave. C’est du moins ce que rapporte le magazine Jeune Afrique.

Citant des sources bien informées, Jeune Afrique rapporte que "sur instruction des plus hautes autorités marocaines, des contacts ont été établis avec plusieurs pays du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar, Koweït, Emirats arabes unis, Bahreïn…) pour les informer que le roi Mohammed VI "prendra part personnellement" au 31e Sommet de la Ligue arabe, prévu les 1er et 2 novembre 2022 à Alger.

Alors que d’autres sources indiquait que la délégation marocaine qui se rendra à Alger sera menée par le prince Moulay Rachid où même juste par le chef de la diplomatie marocaine, le magazine Jeune Afrique affirme que le roi Mohammed VI qui dirigera la délégation de son pays aurait même entrepris des démarches pour inciter les chefs d’Etat des autres pays arabes à participer à "un très haut niveau" au prochain sommet d’Alger.