Les employés du port d'Oran ont fait une découverte macabre. Les corps de deux harraga – un Algérien et un Marocain – ont été retrouvés le mercredi dernier à l'intérieur d'un conteneur dans un état de décomposition à côté de trois autres jeunes dans un état critique, rapporte le journal arabophone El Khabar dans son édition du dimanche 6 novembre 2022.  

Encore un drame de l'immigration clandestine. 5 jeunes harraga – trois Algériens et deux Marocains – ont tenté de rejoindre l'autre rive de la Méditerranée en s'introduisant dans un conteneur de marchandises destiné à l'exportation au port d'Oran. Malheureusement, le « plan » de ces candidats à l'émigration clandestine se termine en drame. Deux harraga ont trouvé la mort avant même de prendre la mer.

La terrible découverte a été faite mercredi dernier lorsque les services de sécurité du port d'Oran ont découvert les corps sans vie de deux migrants illégaux de nationalité marocaine et algérienne dans un conteneur de marchandises destiné à l'exportation. Les deux corps ont été retrouvés dans un état de décomposition aux côtés de trois autres harraga – deux Algériens et un Marocain – en vie, mais dans un mauvais état de santé, rapporte le journal El Khabar[1]اكتشاف جثث لحراقة من بينهم مغربي داخل حاوية بميناء وهران, El Khabar.

3 harraga retrouvés dans un état de santé détérioré dans un conteneur

Les 3 jeunes harraga survivants ont été transportés au CHU d'Oran, ont indiqué des sources proches du dossier, qui explique qu'un employé du port d'Oran a entendu du bruit en provenance d'un conteneur lors de son chargement avec du caroubier et a alerté les services de sécurité, qui ont alors fait la découverte macabre. Une affaire qui rappelle celle des deux jeunes retrouvés morts l'été dernier dans le train d'atterrissage d'un avion d'Air Algérie à l'aéroport international d'Alger-Houari Boumédiène.

Une enquête a été ouverte pour déterminer comment les 5 hommes ont pu entrer dans le port d'Oran et déjouer le plan de sécurité et surtout comment ils ont réussi à s'introduire dans un conteneur de marchandise destiné à l'exportation. L'enquête va également se pencher sur l'existence possible d'un réseau de passeurs à l'intérieur du port, ajoute la même source.

References

References
1 اكتشاف جثث لحراقة من بينهم مغربي داخل حاوية بميناء وهران, El Khabar