Le marché noir des devises en Algérie s'est stabilisé ces derniers jours. Sur le marché officiel, l'euro commence à reprendre sa santé ; il repasse devant le dollar pour la première fois depuis plusieurs semaines.

Ce jeudi 10 novembre, l'euro s'échange à 216 dinars algériens à l’achat et à 217 dinars algériens à la vente sur le marché noir et à 140,47 dinars à l'achat et 140,54 dinars à la vente selon les cotations de la Banque d'Algérie.

De son côté, le dollar USD garde la dragée haute, malgré un léger recul ; il s'échange à 218 dinars algériens à l’achat et 220 dinars à la vente sur le marché noir et à 140,45 dinars à l'achat et 140,47 dinars à la vente sur le marché officiel. En ce qui concerne le CAD (dollar canadien), il s'échange à 157 dinars algériens à l’achat et à 160 dinars à la vente sur le marché noir et à 103,61 dinars à l’achat et 103,63 dinars algériens à la vente selon les cotations de la Banque d'Algérie.

Ainsi, l'euro et le dollar restent dans une fourchette très élevée et semblent s'installer à ce niveau dans le temps. En effet, le marché noir des devises est sorti de sa léthargie et reprend son dynamisme au grand bonheur des cambistes. Ce marché est d'ailleurs impacté par les dernières décisions des autorités algériennes[1]Taux de change au marché noir : l'autorisation d'importation de voitures d'occasion va t-elle faire flamber les cours de l'euro ?. Et comme il répond à la loi de l'offre et de la demande, ces décisions qui ont boosté la demande ont fait flamber les cours et ont stabilisé ces devises à de hauts niveaux. Il s'agit notamment de la décision d'autoriser l'importation des véhicules de moins de 3 ans ainsi que celle d'autoriser les concessionnaires à importer des véhicules neufs.

Les Algériens ont donc vite réagi à ces décisions en se préparant financièrement à leurs mises en œuvre. Ils sont très nombreux à se ruer vers l'achat des devises. Et comme prévu, malgré le fait que ces décisions ne soient pas encore effectives, elles ont impacté le marché noir des devises.