Deux jeunes hommes de 18 et 22 ans ont été abattus, mercredi 30 novembre, à Avignon, dans le Sud de la France. La fusillade, qui a été signalée vers 23 heures, a eu lieu au quartier Saint-Jean de cette grande ville, située entre les villes de Marseille et Montpellier. Le trafic de drogue semble être le fond de ce nouveau crime.

En effet, selon des médias de l'Hexagone, les secours ont reçu plusieurs appels signalant des coups de feu en cette soirée du mercredi. Des appels qui signalaient également que des personnes avaient été touchées par balles au pied des immeubles rue d'Estienne d'Orves. Mais une fois sur place, les éléments des services de secours ont découvert deux corps sans vie gisant dans une mare de sang.

C'est d'ailleurs sur place que le médecin a déclaré la mort des deux jeunes hommes retrouvés sur les lieux. Selon les premiers éléments de l'enquête repris par les médias français, les deux jeunes victimes ont reçu une rafale de kalachnikov puisque des munitions de calibre 7.62, utilisées pour les fusils d'assaut AK47, ont été retrouvées sur place.

C'est naturellement la police judiciaire qui a été chargée de l'enquête et les policiers qui en ont la charge semblent privilégier la piste d'un règlement de comptes, en lien avec le trafic de drogue. D'ailleurs, les deux jeunes hommes sont connus des services de police pour être impliqués dans le trafic de stupéfiants alors que le lieu de la fusillade est connu pour être un lieu de deal.

À lire aussi :  Ils transportaient des charges de 80 kilos sur le dos : Un marocain arrêté pour exploitation de migrants

Avignon, entre festivals de théâtre et trafic de drogue

Il faut dire que la ville d'Avignon n'est pas seulement réputée pour ses festivals de théâtre et ses manifestations culturelles hautes en couleur. Elle est également connue pour un grand trafic de drogue ponctué souvent par des règlements de comptes sanglants.

D'ailleurs, pas plus loin que le 30 octobre dernier, un adolescent âgé de 16 ans a été tué par balles dans un endroit connu pour être un point de deal. Il s'agit du quartier Monclar, au sud d'Avignon. Et dans le même quartier, à la fin du mois de mai 2021, deux autres jeunes hommes avaient été abattus, pratiquement dans les mêmes circonstances. Ils étaient âgés de 20 et 34 ans et à l'époque, le procureur avait évoqué « un contexte de guerre des gangs au trafic de drogue ».