Un avion en provenance du Maroc à destination de la Turquie a atterri d’urgence, dans la matinée du mercredi 7 décembre, à l’aéroport de Barcelone. Profitant de la situation, une trentaine de passagers ont pris la fuite. Quatorze d’entre eux ont été arrêtés, tandis que les autres ont réussi à quitter l’enceinte de l’aéroport.

Scène surréaliste sur un vol Casablanca-Istanbul, assuré le 7 décembre par compagnie turque Pegasus Airlines. Le pilote a dû demander vers 4h30 d'atterrir d'urgence à l’aéroport El Prat de Barcelone, car une femme à bord était sur le point d'accoucher et que « cette passagère avait prétendument perdu les eaux », a expliqué une source de la préfecture de Catalogne.

Lorsque l’avion s’est posé à l’aéroport de Barcelone, une ambulance et trois patrouilles de police sont venues évacuer la femme enceinte. Au même moment, une trentaine de passagers a alors « quitté l’avion et a tenté de s’enfuir », a indiqué la même source. Cinq d’entre eux se sont ravisés en retournant à bord de l’avion et onze autres, dont la femme enceinte, ont été arrêtées.

Quatorze passagers ont pris la fuite à l'aéroport de Barcelone

Selon des sources policières, les passagers arrêtés pourraient être expulsés vers le Maroc, pays de leur provenance. Les quatorze autres passagers qui ont réussi à quitter l’enceinte de l’aéroport de Barcelone sont toujours recherchés par la police. La préfecture d'El Prat n’a pas précisé la nationalité des fugitifs. Concernant la prétendue femme enceinte, un examen à l’hôpital a révélé qu’elle « n’était pas sur le point d’accoucher, elle a donc été arrêtée pour trouble à l’ordre public », a ajouté cette source.

À lire aussi :  Un Algérien sous OQTF défigure son ex-compagne avec un cutter

Il s’agit du deuxième incident du genre impliquant des passagers marocains dans un aéroport espagnol. Le 5 novembre 2021, un avion de la compagnie Air Arabia Maroc, reliant Casablanca à Istanbul, avait dû atterrir en urgence à l'Aéroport de Palma de Majorque, quand l'un des passagers avait simulé un malaise. Alors qu'il était évacué de l'avion, 21 passagers avaient réussi à prendre la fuite. La plupart marocains, seules 12 personnes avaient pu être retrouvées.