France : Fermée pour radicalisation, la mosquée d'Allonnes a rouvert

Fermée durant plus d’une année pour radicalisation, la mosquée d’Allonnes, dans la Sarthe a rouvert vendredi 13 janvier 2023. Les fidèles de ce lieu de culte ont, en effet, accompli la prière du vendredi, sous la direction d’un nouvel imam. Les deux associations qui en avaient la gestion ont été dissoutes.

Depuis son arrivée à la Place Beauvau, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait de la lutte contre la radicalisation son cheval de bataille. Les lieux de culte et les associations prônant un discours radical sont dans le viseur des autorités. Pour lutter contre ce phénomène contraire aux valeurs de la République, le ministère de l’Intérieur a décidé de passer à l’acte, en procédant à la fermeture pure et simple de ces lieux. C’est ce qui s’est passé avec la mosquée d’Allonnes dans la Sarthe et l’école coranique qu’elle héberge.

En effet, la mosquée avait été fermée administrativement le 27 octobre 2021. Elle est visée par une enquête pour « apologie du terrorisme et provocation à commettre des actes terroristes ». Cette mosquée, gérée par deux associations locales, était « fréquentée par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale », avait expliqué la préfecture le 13 octobre 2021. Le Conseil d’État avait confirmé cette fermeture et les deux associations qui géraient la mosquée avaient été dissoutes en Conseil des ministres en janvier 2022.

Politique Entrée sans visa à Ceuta pour les Marocains ?

Les prêches de la mosquée d’Allonnes seront désormais filmés

Plus d’une année après sa fermeture, la mosquée d’Allonnes a fini par rouvrir ses portes aux fidèles. La réouverture de ce lieu de culte a eu lieu vendredi 13 janvier. « Une nouvelle association s’est créée, une convention a été signée, nous avons travaillé de longs mois avec les services de la préfecture, la nouvelle association et les services de la ville pour que tout se passe du mieux possible », a déclaré Gilles Leproust, maire de la commune d’Allonnes au site 20 Minutes.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Dramanin, s’est félicité de la réouverture de ce lieu de culte, lui qui était derrière sa fermeture une année auparavant. « Je me félicite de la réouverture de la mosquée d’Allonnes, fermée en octobre 2021. Elle se conforme désormais à la loi confortant les principes de la République (loi séparatisme) en garantissant ainsi le libre exercice du culte », écrit-il dans un message publié le 13 janvier sur Twitter.

De son côté, Mohamed Zantar, président des deux associations en charge de la mosquée, a insisté sur la vigilance concernant les prêches dans ce lieu de culte. « On est là pour promouvoir un islam simple, que les Allonnais puissent faire leur prière dans leur lieu de culte et qu'ils puissent pratiquer leur islam tranquillement. L'objectif c'est une pratique - dans le cadre de la laïcité - de l'islam en France », affirme-t-il dans des déclarations aux médias locaux.

À cet effet, il a été décidé que la prière au niveau de cette mosquée soit menée par un imam confirmé. Il ne sera donc plus toléré que des bénévoles s’en chargent comme cela était le cas avant. Les nouveaux responsables de la mosquée d’Allonnes ont également décidé de filmer les prêches. « Ça nous permet de les revoir », explique Mohamed Zantar. « Si un jour, on nous fait le reproche sur un éventuel prêche qui serait ambigu, on pourrait regarder ce qui a été dit, ce qui n'a pas été dit », ajoute-t-il.

Politique Amnesty international dénonce l’interdiction du voile pour les athlètes françaises aux JO de Paris


Vous aimez cet article ? Partagez !