Un sans-papiers algérien auteur de plus de 100 vols à Montpellier

Un jeune sans-papiers algérien de 20 ans a été condamné, début janvier 2023, à six mois de prison pour des vols à la roulotte commis durant le mois de décembre 2022 dans un parking souterrain de la Comédie, à Montpellier. Pris en flagrant délit dans la soirée du 30 décembre, il avait reconnu 35 vols à la roulotte qu'il avait commis durant tout le mois de décembre.

Alors qu'il est en prison, après sa présentation en comparution immédiate et sa condamnation à six mois de prison ferme avec mandat de dépôt, les investigations se sont poursuivies. Selon Le Midi Libre, quotidien régional basé près de Montpellier, les enquêteurs de la police ont exploité des images de caméras de vidéosurveillance et des relevés d'ADN qui ont permis d'imputer au mis en cause au moins soixante-dix autres vols de même nature.

Le sans-papiers algérien faisait l'objet d'une OQTF

Comment le jeune algérien en situation irrégulière a-t-il été arrêté en flagrant délit ? Le même média en fait le récit. Il était environ 20h30, le 30 décembre 2022, quand un individu muni d'un sac à dos et d'une lampe torche était repéré en train de tourner autour des voitures en stationnement dans le parking souterrain de la Comédie, à Montpellier.

Faits-divers JO Paris 2024 : Une athlète française privée de cérémonie d'ouverture à cause de son voile

Les agents de sécurité du parking n'avaient pas eu besoin de beaucoup de temps pour le prendre en flagrant délit. Il venait de briser la vitre arrière d'un véhicule et y avait pris plusieurs objets de valeur, dont un micro-ordinateur portable. Les agents de sécurité du parking remettront le jeune algérien aux services de police qui le placeront en garde à vue.

C'est là que le sans-papiers algérien de 20 ans reconnaîtra pas moins de 35 vols à la roulotte (vols commis dans des voitures en stationnement). Son procès en comparution immédiate a eu lieu le 2 janvier 2023, et ce, avant que les enquêteurs ne découvrent les quelque 70 autres vols qu'il avait commis, ainsi que les deux fiches de recherche dont il faisait l'objet. L'une de ces deux fiches de recherche concerne une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) signifié en février 2022 dans le Maine-et-Loire.


Vous aimez cet article ? Partagez !