Ligue 1 française : Plusieurs Algériens vont changer de club cet été

Ligue 1 Uber Eats

C'est bientôt l'été et les différents clubs européens jouent pour la plupart leurs derniers matchs de championnats, avant l'intersaison connue pour être une grande période de transferts de joueurs. C'est ce qui attend justement plusieurs internationaux algériens qui évoluent dans les différents championnats d'Europe, particulièrement ceux nombreux qui jouent dans des clubs de Ligue 1 française.

En effet, nombreux sont les Algériens concernés par un transfert en Ligue 1 Uber Eats. Et si certains sont assurés de trouver de bons clubs, d'autres restent dans l'incertitude quant à leur avenir immédiat. C'est le cas par exemple de l'attaquant de l'AC Ajaccio, Youcef Belaïli, qui semble avoir complètement compromis sa présence en France avec son manque de sérieux et de discipline1. Il lui sera difficile de se trouver un club en Europe et même dans les pays du Golfe2.

De son côté, le Lyonnais Houssem Aouar, qui est en fin de contrat avec son club de l'OL, semble se diriger vers la Serie A italienne3. En effet, le journaliste italien Fabrizio Romano a annoncé un accord de principe entre les agents du néo-international algérien et la direction de l'AS Rome, et ce, pour un contrat de 5 ans. Le contrat n'est pas encore signé et, d'un autre côté, le SSC Napoli et l'AC Milan ne veulent pas lâcher l'affaire, semble-t-il.

Avenir incertain pour Youcef Attal et Haris Belkebla

Donc si Belaïli et Aouar ne restent pas en France, d'autres internationaux algériens devraient changer de clubs sans être sûrs de quitter la Ligue 1. C'est le cas de Haris Belkebla qui se trouve aussi en fin de contrat, après 5 années de bons et loyaux services avec le Stade brestois 29. À 29 ans, le milieu de terrain algérien n'a pas encore trouvé une destination. Il ne sait donc pas s'il restera en France ou non, surtout que son club est toujours sous la menace d'une relégation.

Il y a aussi le latéral droit de l'OGC Nice, Youcef Atal, qui pourrait changer d'air cet été, mais ce n'est pas encore certain à 100 % dans la mesure où son contrat court jusqu'à juin 2024. La direction du Gym devrait le libérer dès cet été pour peu qu'elle reçoive une proposition correcte, et rien ne dit que Youcef Atal ne quitte pas la France pour l'Espagne ou l'Angleterre.

Le cas dramatique des Algériens d'Angers SCO

Il reste enfin le cas dramatique des Algériens évoluant au sein d'Angers SCO, club condamné à évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Ils sont au moins trois et ils semblent percevoir trois destins différents. À commencer par Ilyes Chetti qui a été condamné par la justice angevine à 4 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle et qui a été suspendu par la FIFA pour son transfert contesté par l'ES Tunis. Son avenir est incertain, comme celui de son coéquipier Faouzi Ghoulam qui a rejoint le club en janvier pour se relancer, mais sans réussir à percer.

Le dernier Angevin est bien le milieu défensif Nabil Bentaleb qui a réussi à se relancer après quelques saisons cauchemardesques, notamment en Allemagne avec Shalke 04. Il a réussi à s'imposer comme une pièce maîtresse de l'équipe, attirant la convoitise de plusieurs clubs de Ligue 1, mais pas seulement. En fait, l'on parle d'un intérêt accru du club anglais de Newcastle qui cherche à se renforcer en prévision de sa participation quasi-assurée à la Ligue des champions d'Europe.


  1. Youcef Belaïli quitte officiellement le Stade brestois 29 

  2. Youcef Belaïli persona non grata au Qatar 

  3. « Casse-toi en Algérie ! » : Houssem Aouar désormais indésirable en France ? 

Retour en haut
Partager via
Copier le lien