Caution de 1000 euros pour se marier en France : les Algériens visés

Un maire de France veut mettre en place une caution de 1000 euros pour mettre fin aux débordements survenant dans sa ville lors de certaines cérémonies de mariage. Cette mesure, qui a été déjà suggérée par le maire d’une autre ville, viserait particulièrement les mariages célébrés par les familles originaires d’Algérie ou du Maroc, estiment de nombreux observateurs.

Plusieurs maires de France sont montés ces dernières années au créneau pour dénoncer les débordements survenant lors de certaines cérémonies de mariage au niveau de leurs villes. Devant cette situation, certains maires ont décidé de mettre en place une caution, que les futurs mariés devront remettre à la mairie avant la célébration de leur union. Une mesure préventive en cas d’éventuels débordements de la part des invités le jour J. Le montant de la caution ne sera encaissé par la mairie que si la cérémonie de mariage se passe mal.

C’est le cas du maire d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, qui a annoncé la mise en place d’une caution de 1000 euros pour faire face aux débordements qui peuvent avoir lieu pendant les cérémonies de mariage dans sa ville. « Si un enfant casse une chaise, on ne va pas le faire payer. Mais lorsqu’un mec de 20 ans s’amuse à faire Tarzan en s’accrochant aux rideaux de la salle des mariages, c’est différent », tranche Bruno Beschizza, maire LR d’Aulnay-sous-Bois, dans une déclaration au Parisien.

Société Les chiffres sur les mariages, divorces, natalité et espérance de vie en Algérie (ONS)

Le maire explique que cette mesure radicale a été prise à la suite de débordements survenus dans sa ville le 17 juin dernier. « Aujourd’hui, à l’issue d’une cérémonie de mariage, notre Police municipale a dû intervenir en urgence pour mettre un terme aux débordements dangereux et irresponsables perpétrés par certains invités sur le parvis de l’Hôtel de Ville », affirme le maire. À l'issue de la cérémonie de mariage, 3 tirs de mortiers sont venus célébrer les nouveaux mariés. Des « débordements dangereux et irresponsables » que la municipalité a condamnés fermement le jour même via un communiqué. Des débordements de trop qui ont poussé le maire à mettre en place cette caution de 1000 euros à l’avenir pour les futurs mariés de sa commune. De même, une charte de bonne conduite sera soumise par le maire à l'avis du conseil municipal en octobre.

Les mariages algériens dérangent en France

Le maire d’ d'Aulnay-sous-Bois estime que la mesure d’une caution de 1000 euros devra être généralisée dans toutes les communes de France. Cette caution permettrait, selon lui, de garder les cérémonies de mariage sous contrôle. Cette mesure du maire LR a été critiquée par Oussouf Siby (PS), premier opposant à la mairie. Tout en reconnaissant qu’il est important de « responsabiliser les mariés », il affirme que le mariage doit « rester un moment de fête ».

Pour de nombreux observateurs, cette mesure – déjà en vigueur à Pontoise, Évreux et Poissy – viserait plutôt les ressortissants étrangers en France, notamment les Algériens et les Marocains. Ces derniers sont effet connus pour la célébration en fanfare de leurs fêtes familiales, même lorsqu’ils vivent à l’étranger. C’est le cas notamment des fêtes de mariage des Algériens en France marquées par un cortège de plusieurs voitures pour ramener la mariée. Mais parfois, la fête vire à l’émeute comme le montre la vidéo du cortège d’un mariage algérien célébré récemment en Région parisienne.


Vous aimez cet article ? Partagez !