Tragédie des feux de forêt en Algérie : 40 morts et des milliers de personnes évacuées

Feux de forêt

Mise à jour : 27 juillet à 16 h 15 – Le bilan des incendies ravageurs qui ont affecté le nord de l'Algérie s’alourdit. Le mercredi 26 juillet, Radio Soummam a fait état de 28 décès, contre 22 morts enregistrés précédemment dans la wilaya dé Béjaïa. 6 personnes en soins à l’hôpital Khellil Amrane de Bejaïa ont succombé à leurs blessures. Cela porte à 40 le total des décès des incendies en Algérie, entre civils et militaires, contre 34 annoncé lundi soir par le ministère de l'Intérieur.

État des feux de forêt en Algérie, 24 juillet 2023 (FIRMS, NASA)
État des feux de forêt de l'été 2023 en Algérie. Mise à jour : 24 juillet 2023, 22:04 (Source : FIRMS, NASA).

Incendies de l'été 2023 en Algérie : une tragédie

L'Algérie est confronté depuis dimanche 23 juillet 2023 à une série de 97 incendies touchant des forêts, des broussailles et des cultures à travers 16 wilayas. Les régions de Béjaïa, Bouira et Jijel ont été particulièrement touchées, enregistrant les feux les plus étendus. Des feux qui ont causé la mort de 40 personnes entre civils et miliaires, selon le dernier bilan provisoire. Les conditions météorologiques défavorables, avec des vents violents et des températures caniculaires dépassant les 48 °C à l'ombre sur toute la partie nord du pays ont exacerbé la propagation des flammes, entraînant même l'atteinte de villages habités.

Bilan des incendies de l'été 2023 en Algérie

Béjaïa : 28 morts, dont une famille entière

Un scénario apocalyptique qui rappelle les incendies meurtriers de l'été 2021 qui ont ravagé le nord de l'Algérie, particulièrement la Kabylie. Le bilan le plus lourd est enregistré dans la wilaya de Béjaïa, où 28 morts sont déplorés au mercredi 26 juillet, indique Radio Soummam, citant le directrice de la Santé de la wilaya. Certains corps des victimes des incendies qui ont ravagé la wilaya de Bejaïa ne sont pas encore identifiés, selon la même source. Concernant les blessés, Radio Soummam indique que 6 personnes sont toujours en soin au niveau du CHU Khellil Amrane sur les 229 admises dans les différentes structures de santé que compte la wilaya de Béjaïa. 5 blessés de ces incendies ont été transférés à l’hôpital des grands brûlés de Zéralda à Alger, précise la même source.

Trois membres d’une famille de Tizi-Ouzou morts dans les incendies de Béjaïa

7 décès originaires du village Oued-Das dans la commune de Toudja ont été enregistrés au niveau du CHU Khellil Amrane de Béjaïa. Selon de sources locales, parmi les victimes de ces incendies se trouvent 6 personnes d'une même famille : le père, la mère et 4 enfants, dont un bébé. L'EPH d'Akbou a enregistré la mort d'une personne, selon la DSP de Béjaïa. 10 militaires relevant d'un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) se trouvant à Beni K'sila (Béjaïa) sont morts, et 25 autres ont été blessés lors de l'opération d'évacuation des personnels militaires en compagnie des habitants des mechtas suite aux incendies qui se sont déclarés à Béjaïa, a annoncé ce lundi le ministère de la Défense nationale.

Les incendies qui ont dévasté lundi dernier plusieurs localités de la wilaya de Bejaïa ont causé également la mort de 3 personnes d'une même famille originaire de la wilaya de Tizi-Ouzou et plus précieusement de la localité d'Ath Aissi à Beni Douala. Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Brahim Merad, chargé par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, a présenté ce jeudi à Tizi-Ouzou ses condoléances à la famille Berchiche dont 3 membres ont été victimes des incendies de forêt ayant affecté la wilaya de Béjaïa.

La totalité des feux de forêt maîtrisés

La totalité des feux de forêt qui ont touché depuis la nuit de lundi plusieurs wilaya du nord du pays ont été atteints, a indiqué mercredi la Protection civile. Le ministre de l’Intérieur a fait état de 140 incendies enregistrés au niveau de 17 wilayas, dont la plupart dans la partie nord-est du pays, ayant occasionné « des pertes humaines et des dégâts matériels et ravagé de grandes surfaces forestières, de broussailles et d'arbres fruitiers », soulignant  que ces pertes « appellent à la mobilisation de moyens considérables en vue d'alléger la souffrance des sinistrés ».

Béjaïa : Plus de 1500 personnes évacuées

Selon le ministère de l'Intérieur, 1500 personnes ont été évacuées dans les régions de Toudja (Béjaïa) et Lakhdaria (Bouira). Les réseaux sociaux ont été inondés de vidéos montrant l'ampleur de la catastrophe. Des images poignantes ont été partagées montrant des familles fuyant en panique vers les plages de Toudja, dans la wilaya de Béjaïa, pour échapper aux flammes dévorantes. Une auberge réputée à Thaïs, également dans la région de Béjaïa, a été complètement engloutie par le feu, laissant les habitants et les touristes terrifiés chercher refuge sur la plage.

Des dizaines de familles ont été évacuées en urgence dans la nuit de dimanche à lundi dans plusieurs localités touchées par les incendies. À Melbou, 70 familles ont été mises à l'abri dans une école primaire. Les départs de feu enregistrés dans la soirée de dimanche ont touché la majorité des régions côtières de Béjaïa. La Protection civile a indiqué ce lundi 24 juillet avoir recensé 6 foyers d'incendie encore en activité dans plusieurs régions de la wilaya : Aokas, Fenaïa, Amizour, Oued-Ghir, Aït-Smail, Akbou et Melbou.

Bouira : Plus de 1400 personnes évacuées

Après Béjaïa, la deuxième wilaya la plus touchée par les incendies est Bouira, avec 4 importants incendies qui se sont déclarés à Ouled Kacem, Thaâlba, Ghdioua et Bourbache. Selon la chaîne Ennahar TV, ces incendies ont causé la mort de 2 personnes lundi au village Berricha dans la commune de Maâla. Il s'agit d'un vieux couple, le mari âgé de 80 ans et son épouse de 75 ans. Selon la Protection civile, plus de 1400 personnes ont été évacuées de leurs maisons dans la nuit de dimanche à lundi pour les protéger de ces incendies ravageurs.

Jijel, Boumerdès et Skikda aussi touchées par les feux

La wilaya de Jijel fait partie des régions les plus touchées par ces feux, avec 3 importants incendies déclarés à Boulakhmas, Al Guitoune et Toualbia. Boumerdès et Skikda, deux autres wilayas côtières, n'ont pas été épargnées par les incendies avec 2 feux de forêt en activité chacune. Les éléments de la protection civile de Skikda, aidés par ceux des wilayas limitrophes, continuent depuis la matinée de ce lundi à lutter contre deux importants feux déclenchés la veille au niveau de la forêt El-Houch et de la commune d'Oued-Attia.

Tizi-Ouzou : 3 incendies importants enregistrés

Les incendies ravageurs ont également touché la wilaya de Tizi-Ouzou. La Protection civile a publié, ce lundi 24 juillet, une liste des incendies en activité dans plusieurs localités de la wilaya. Les éléments de la Protection civile sont intervenus depuis la matinée de lundi pour 3 incendies importants enregistrés au niveau de la commune d'Ait-Yahia-Moussa (village Tizimourine), la commune d'Azeffoun (localité Sahel) et la commune des Ouadhias (localité Chorfa). Un autre incendie a été également enregistré dans la commune de Tizi Rached, dans la matinée de lundi – heureusement maîtrisé en fin d'après-midi par les agents de la Protection civile aidés par des citoyens.

Des avions bombardiers d'eau mobilisés

Selon le ministère de l'Intérieur, les interventions se poursuivent ce lundi 24 juillet au niveau de 11 wilayas pour venir à bout de nombreux feux de forêt signalés. Plus de 8000 agents de la Protection civile, 529 camions, 10 colonnes mobiles et 2 colonnes régionales ont été mobilisés, d'après le communiqué du ministère.

Bombardier Beriev Béjaïa, feux de forêt, juillet 2023
Bombardier Beriev en opération au-dessus de Toudja (Béjaïa), durant les feux de forêt de juillet 2023. Source : ADS-B Exchange

Le ministère de l'Intérieur fait également état de la mobilisation de l'avion bombardier d'eau Beriev Be-200 de l'armée de l'air, en plus des avions bombardiers d'eau affrétés par l'Algérie durant cet été pour venir à bout des incendies à Bejaïa et Jijel.

Deux avions de type Air Tractor AT-802, l'un immatriculé aux États-Unis (N232AT) et l'autre au Chili (CC-DFE), ont aussi opéré dans la région d'Adekar et de Toudja, à Béjaïa, durant la journée du 24 juillet. Ces avions font partie de ceux affrétés par l'Algérie durant cet été en réponse à l'incapacité de la Russie à livrer le reste de commande de 4 appareils Beriev à l'Algérie, pour raison de guerre en Ukraine.

Bombardiers d'eau Adekar
Bombardiers d'eau de type Air Tractor opérant au-dessus d'Adekar (Béjaïa), le 24 juillet 2023. Source : ADS-B Exchange

Les citoyens appelés à la vigilance

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a appelé, ce lundi dans un communiqué, l'ensemble des citoyens à faire preuve de vigilance, à éviter de se rendre dans les zones forestières en raison des conditions climatiques « anormales », et à contribuer à la sensibilisation aux dangers des feux de forêts. « Les citoyens sont appelés à éviter, en toute circonstance, l'organisation de barbecues et le jet de mégots de cigarettes, ainsi qu'à faciliter le trafic routier et à ouvrir la voie aux intervenants dans la lutte contre les incendies dont les gardes forestiers, les agents de la protection civile et les services de sécurité », ajoute la même source.

Feux de forêt : La justice ouvre des enquêtes

Face à l'ampleur de ces incendies, la justice a décidé d'ouvrir des enquêtes. Dans deux communiqués distincts, les procureurs généraux près les cours de Béjaïa et de Jijel ont annoncé l'ouverture d'enquêtes préliminaires en vue d'« identifier les causes des feux de forêt qui se sont déclarés et identifier les auteurs », selon les  communiqués de cette instance judiciaire. « Dans le cas où le caractère criminel et subversif est établi, les dossiers seront soumis à la Section antiterroriste et lutte contre le crime organisé du tribunal de Sidi M'Hamed », selon les mêmes sources.

Retour en haut
Share via
Copy link