Macron veut réduire significativement l'immigration

Le dossier de l'immigration revient à nouveau au-devant de la scène politico-médiatique en France. Dans un entretien accordé le mercredi 23 août à l'hebdomadaire Le Point, le président Emmanuel Macron annonce la couleur à propos de la future loi sur l'asile et l'immigration en affirmant qu'il veut « réduire significativement l'immigration » en France. Une déclaration qui se veut un clin d'œil à la droite et l'extrême droite, qui plaident pour un durcissement des conditions d'immigration en France.

Alors que le nouveau projet de loi sur l'immigration devra atterrir au Parlement cet automne, Emmanuel Macron se prononce de nouveau sur ce dossier qui a animé le débat en France depuis plusieurs mois. Dans un entretien accordé au journal Le Point, Macron a confirmé que le gouvernement reprendra « à la rentrée » son projet de loi sur l'asile et l'immigration sans exclure d'« enrichir le texte » au Parlement1. Dans ce projet de loi, le gouvernement envisage notamment de créer un nouveau titre de séjour destiné aux migrants irréguliers qui travaillent dans des métiers dit « sous tension »2.

Sans vouloir être alarmiste, le président français a reconnu la nécessité de « réduire significativement » l'immigration à commencer par l'immigration illégale. « Est-ce qu'on est submergés par l'immigration ? Non. C'est faux de dire cela. Cela dit, la situation que nous connaissons n'est pas tenable et nous devons réduire significativement l'immigration, à commencer par l'immigration illégale. Nous avons une obligation de résultat », déclare le président.

Voyage & Immigration Regroupement familial en Europe : Cet État Schengen durcit les règles

Pour Emmanuel Macron, la réduction des flux migratoires vers la France passera par la protection des frontières extérieures de l'espace de l'Union européenne. « Pour ce faire, il faut mieux protéger nos frontières extérieures, européennes, car rappelons-le, la France n'est pas un pays de première entrée en Europe, mais surtout d'immigration secondaire pour des étrangers entrés par un autre pays de l'Union européenne », explique Emmanuel Macron.

Immigration : Emmanuel Macron s'en prend aux « réseaux de passeurs »

« On doit par ailleurs aussi être plus efficace dans l'application du droit d'asile, dévoyé par les réseaux de passeurs. C'est au cœur du projet de loi préparé par le gouvernement », ajoute-t-il.  Macron a également insisté sur la nécessité de l'intégration des étrangers qui arrivent en France. « En résumé oui, il faut réduire l'immigration, mais il faut continuer en parallèle d'agir par l'école, l'intégration, l'autorité, la République. Et l'économie. Quand vous avez 10 % de chômage pendant des années, vous n'intégrez pas », souligne le chef de l'État.

Emmanuel Macron a annoncé que le projet de loi immigration sera examiné au Parlement dès la prochaine rentrée sociale. « Nous allons, avec la Première ministre Élisabeth Borne, mandater dès la rentrée le ministre de l'Intérieur pour repartir du projet du gouvernement, échanger avec toutes les forces d'opposition qui vont dans ce même sens et construire un projet le plus efficace possible », affirme-t-il comme pour rassurer les députés de la droite et de l'extrême droite, très hostiles à certains points de ce projet de loi.


  1. Les coulisses du grand entretien avec Emmanuel Macron, 23 août 2023, Le Point 

    Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau

  2. France : Le Senat serait « défavorable » à la régularisation des sans-papiers dans les métiers en tension, 26 avril 2023, ObservAlgérie 


Vous aimez cet article ? Partagez !