Belmadi et Deschamps sont d'accord sur le match Algérie-France

L'idée d'un match amical Algérie-France revient de nouveau au-devant de la scène. Annoncé depuis plusieurs années par les responsables des fédérations des deux pays, le fameux match amical qui devait opposer les deux sélections en Algérie a été abordé ces dernières heures par les sélectionneurs des deux pays dans des déclarations à la presse.

L'idée d'organiser un match amical entre l'Algérie et la France est remise sur la table. Ce fameux match que les supporters des deux pays attendent avec impatience depuis plusieurs années n'est toujours pas programmé d'une manière officielle. En effet, plus de 20 ans après la fameuse rencontre entre les deux sélections, disputée en 2001 au stade de France, cette rencontre entre l'Algérie et la France n'a toujours pas eu lieu, malgré l'envie affichée par les deux fédérations pour la programmer.

Même les plus hautes autorités en France et en Algérie plaident pour l'organisation d'un nouveau match amical entre les sélections nationales. S'exprimant le 26 août 2022 à l'occasion de sa visite de travail en Algérie, le président français Emmanuel Macron a indiqué qu'un match amical de football entre les équipes de France et d'Algérie « serait une bonne chose pour conjurer le passé », car « le sport doit réconcilier », selon lui.

Sports Champions League et Coupe de la Confédération : Les clubs algériens connaissent leurs adversaires

Interrogé en décembre 2022 par le journal français Le Figaro, concernant l'éventualité d'un match amical Algérie-France, le chef de l'État algérien Abdelmadjid Tebboune s'est montré lui aussi enthousiaste. « Je souhaite, bien sûr, que ce match ait lieu. Il pourrait se tenir en Algérie, à Alger, à Oran ou ailleurs », répond-il  non sans préciser qu'il était formellement opposé à tout acte hostile à l'égard de l'Équipe de France. « Mais attention. Je n'accepterai jamais qu'on siffle un hymne national. Le football transcende tout », ajoute le chef de l'État algérien.

Belmadi veut un match amical Algérie-France

Le match Algérie-France a également été abordé cette semaine par les sélectionneurs nationaux des deux pays. Invité le dimanche 10 septembre par l'émission After Foot sur RMC Sport, le sélectionneur de l'Algérie, Djamel Belmadi, a été questionné sur ce qu'il pense de l'organisation d'un match amical entre la France et l'Algérie. Tout en rappelant que l'idée de ce match a été déjà discutée du temps des anciens présidents de la FAF et de la FFF, Belmadi n'a pas caché son souhait de voir ce projet se réaliser.

« Jouer la France, c'est spécial. On veut jouer contre les meilleurs », lance Djamel Belmadi. « Jouer contre la France, oui… il y a beaucoup de binationaux, on a tous un lien avec la France. C'est un match que beaucoup voudraient voir un jour », ajoute l'auteur de l'unique but pour les Verts lors du fameux match d'octobre 2001 au stade de France, remporté par les Bleus de Zinedine Zidane sur le score de 4 buts à 1.

Algérie-France : Deschamps répond à Belmadi

De son côté, le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps n'a pas échappé à la question des journalistes français à propos de cet éventuel match amical Algérie-France. Interrogé le lundi 11 septembre en conférence de presse avant le match amical France-Allemagne de ce mardi à Dortmund, Didier Deschamps s'est montré lui aussi d'accord.

Sports Le nouveau stade de Tizi-Ouzou pour accueillir Algérie-Guinée équatoriale ?

« Ce n'est pas moi qui décide des matches amicaux. S'il y a une possibilité de le faire, ce serait une bonne chose. Mais ce n'est pas de mon ressort », lance le coach des Bleus. «  Je n'ai pas de soucis sur le fait d'avoir à jouer un match comme ça », ajoute-t-il comme pour répondre à la perche tendue par son collègue des Verts, Djamel Belmadi.


Vous aimez cet article ? Partagez !