Tebboune reçoit l'ambassadeur de France en Algérie : Un nouveau départ pour les relations bilatérales ?

Depuis plusieurs mois, c'est le silence qui caractérise les relations entre l'Algérie et la France. Des relations qui ont connu un coup de froid suite à l’affaire dite "Amira Bouraoui". Toutefois, officiellement, les responsables des deux pays affirment que tout va pour le mieux. Emmanuel Macron l'avait assuré juste après un appel téléphonique avec Abdelmadjid Tebboune, suite à la polémique suscitée par la fuite de cette militante franco-algérienne. 

De son côté, Abdelmadjid Tebboune a abondé dans le même sens, il y a quelques semaines. Le chef de l'État algérien s'est également exprimé sur la visite qu'il devait effectuer en France et qui a été reportée à plusieurs reprises. Il « n’y a aucun différend » entre l’Algérie et la France, avait-il affirmé. Il avait par ailleurs assuré que « la visite est maintenue, elle figure dans mon agenda et celui du président Macron, mais il ne faut pas qu’elle se transforme en visite touristique ». Cette visite a été programmée initialement en mai 2023, puis reportée au mois de juin, avant d’être reportée de nouveau sans que sa date ne soit communiquée.

Il faut dire que malgré la communication officielle rassurante des deux côtés, les tensions entre les deux pays sont visibles. L'Algérie et la France divergent sur plusieurs dossiers et cela se répercute sur leurs relations. C'est dans ce contexte que le chef de l'État algérien Abdelmadjid Tebboune a reçu, mercredi 18 octobre à Alger, l’ambassadeur français à Alger, M. Stéphane Romatet qui lui a transmis un message du président Macron, rapporte un communiqué de la Présidence de la République diffusé par l'APS.

Politique Les Algériens, enjeu d'une élection législative sous haute tension en France

L'ambassadeur de France en Algérie reçu en présence du Directeur de cabinet

« Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a reçu, ce jour, l’ambassadeur de France en Algérie, M. Stéphane Romatet qui lui a transmis un message du président de la République française, M. Emmanuel Macron », peut-on lire dans ce communiqué qui ajoute que l’audience s’est déroulée en présence du Directeur de cabinet à la Présidence de la République, M. Mohamed Ennadir Larbaoui.

Ainsi, le communiqué laconique de la présidence ne donne pas de détails sur la rencontre. Toutefois, cela pourrait être un signe de la relance des relations entre les deux pays. En tout cas, cette situation de froid n'arrange aucune partie, notamment dans cette conjoncture. Laquelle est marquée par des assauts de la droite et de l'extrême droite française sur le choix du Président français de renforcer les relations avec l'Algérie.


Vous aimez cet article ? Partagez !