Voyage avec des bijoux sans déclaration douanière : Qu'est-ce qui change en 2024 ?

bijoux en et photo d'un agent de la Douane algérienne

De nombreux voyageurs depuis et vers l'Algérie se font souvent saisir leurs devises ou bijoux par les services des Douanes au niveau des ports, aéroports et postes frontaliers du pays pour avoir enfreint les règles régissant le transport des devises et des objets de valeur. Alors pour éviter ce genre de mésaventures, il faudra savoir quelle est la quantité de bijoux autorisée à transporter sans déclaration douanière et s'il y a un changement des règles concernant l'année 2024.

Quelle est la quantité de bijoux autorisée à faire rentrer ou sortir du territoire algérien sans déclaration douanière ? Cette question revient souvent d'autant plus que beaucoup de voyageurs ne savent pas quelle quantité de bijoux ils peuvent transporter avec eux sans déclaration préalable auprès des services des douanes. Ils sont aussi nombreux ceux qui vont se poser la question de savoir s'il ya un changement dans la loi régissant le transport de bijoux sans déclaration pour l'année 2024.

En effet, nombreux sont les voyageurs nationaux ou étrangers qui publient sur les réseaux sociaux des questions relatives à la quantité d'objets précieux à transporter lors d'un voyage depuis et vers l'Algérie. Ils veulent surtout savoir si la réglementation a changé pour l'année 2024. Pour répondre à cette interrogation, il faudra revenir à la Loi de finances 2024 votée par le Parlement et signée le 24 décembre 2023 par le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune.

Et en parcourant les différents articles de cette loi, on se rendra compte qu'aucun changement n'est apporté à propos de la quantité de bijoux autorisée sans déclaration douanière lors d'un voyage depuis et vers l'Algérie. Ce qui veut donc dire que c'est la même loi appliquée durant les dernières années qui est toujours en vigueur pour l'année 2024.

En 2024, pas plus de 150 grammes de bijoux, portés ou transportés, sans déclaration douanière

Selon les Douanes algériennes, les voyageurs ne doivent pas transporter plus de 150 grammes de bijoux, même ceux « personnels », sans se soumettre aux formalités douanières. « Il y a lieu de vous informer que la décision du 30 juillet 1999 relative à l'importation des objets par les voyageurs venant séjourner temporairement sur le territoire douanier prévoit dans son article 2 – bijoux personnels dont le poids ne dépasse pas 150 grammes », peut-on lire le site des Douanes algériennes.

Le règlement régissant le transport de bijoux depuis l'Algérie vers l'étranger n'a également pas subi de changement pour l'année 2024. « Même à l'exportation temporaire, la décision du 21 septembre 1999 fixant les modalités d'application de l'article 201 du code des douanes relatif à l'exportation en franchise temporaire des objets destinés à l'usage personnel des voyageurs prévoit également, dans son article 5, l'exportation temporaire en franchise par les résidents nationaux et étrangers de bijoux personnels dont le poids ne dépasse pas les 150 grammes », écrit le service des Douanes.

Retour en haut
Share via
Copy link