L'Algérie autorise à nouveau l'importation de plusieurs produits

vue sur le port d'Alger

L'Algérie a décidé ces deux dernières années de restreindre les importations et d'interdire l'entrée de plusieurs produits étrangers. Cependant, cette décision ayant engendré des pénuries sur le marché local, les autorités algériennes ont finalement décidé de rouvrir les portes aux opérateurs économiques pour l'importation de plusieurs produits.

Afin de préserver les réserves de change et favoriser les produits locaux, le gouvernement algérien a pris il y a deux années la décision de réduire drastiquement la liste des produits importés. Une décision qui n'a pas été sans conséquences sur les ménages qui se sont retrouvés face à une pénurie sans précédent de plusieurs produits. Une vaste pénurie que les produits locaux n'arrivent pas à combler et dont certains ne sont même pas fabriqués en Algérie.

D'ailleurs, la majorité des Algériens se sont retrouvés incapables de se procurer de nombreux produits, car ils sont interdits à l'importation. Des produits cosmétiques, aux vêtements et chausseurs en passant par les pièces de rechange pour voitures, la pénurie a touché quasiment l'ensemble des produits de large consommation. La rareté de ces produits a fait que leurs prix ont connu une forte augmentation, au grand dam des ménages à faible revenu.

Devant cette situation, de nombreux commerçants ont été obligés de recourir à des opérateurs informels, appelés « importateurs au cabas », pour s'approvisionner en produits interdits d'importation d'une façon légale. Un commerce qui a pris de l'ampleur, en témoignent les importantes saisies effectuées ces derniers mois par les services des Douanes et de la PAF au niveau des postes frontaliers du pays.

Octroi du document de domiciliation bancaire d'importation de plusieurs produits

Se rendant compte des conséquences néfastes de l'interdiction de l'importation de ces produits sur le marché local, le gouvernement algérien a fini par revoir sa copie. En effet, après près de deux années d'interdiction, il est désormais possible pour les opérateurs économiques d'importer plusieurs produits. En effet, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations a décidé d'accorder le document de domiciliation bancaire pour l'importation de plusieurs produits qui faisaient auparavant l'objet d'interdiction.

Des opérateurs économiques cités ce mercredi 11 octobre par le journal Ennahar ont reçu le fameux document les autorisant à importer plusieurs produits. Il s'agit notamment des importateurs des produits en pénurie sur le marché listés par le ministère. C'est le cas des importateurs de vêtements et de chaussures, des produits cosmétiques, de la pièce détachée pour véhicules, des ustensiles de cuisine, des meubles et des produits de la quincaillerie et de la droguerie.

Retour en haut
Share via
Copy link