Prix de billet fixe chez Air Algérie : L'idée saugrenue d'un député algérien

Avion d'Air Algérie

C'est une proposition « irréaliste » qu'un député algérien a présenté à la direction d'Air Algérie. Intervenant mardi à l'occasion d'une audition du PDG d'Air Algérie par une commission de l'APN, ce député a suggéré aux responsables de la compagnie aérienne nationale l'instauration d'un « système d'abonnement » pour les Algériens de la diaspora. Cela permettra, selon lui, à faire baisser les tarifs des vols et parvenir à un « prix fixe des billets » à longueur d'année.

Le PDG d'Air Algérie, Yacine Benslimane et son staff ont été auditionnés, mardi 23 janvier, par la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté de l'Assemblée populaire nationale (APN). Une séance durant laquelle les responsables d'Air Algérie ont présenté le bilan de la compagnie durant l'exercice précédent et son programme en prévision de la prochaine saison estivale.

Lors de la séance, la question des prix des billets pratiquée par Air Algérie a été soulevée par un député de l'émigration. Ce dernier a fait part à la direction d'Air Algérie, d'une proposition qu'il juge « intéressante » pour faire « baisser les tarifs des billets », notamment durant la saison estivale. Selon ce député, de nombreux Algériens de l'étranger, notamment en France, souffrent de la hausse des prix des billets d'avion pour les voyages programmés lors des vacances d'été.

Proposition pour baisser les prix des billets entre la France et l'Algérie

Dans son intervention qu'il a d'ailleurs filmée et publiée sur ses réseaux sociaux, le député Mohamed Hani a fait part de sa proposition qui va, non seulement, « régler le problème des prix des billets d'avion », mais contribuer aussi « à renflouer les caisses d'Air Algérie » affirme-t-il. Cet élu à l'APN très connu pour ses nombreuses sorties sur les questions liées au transport aérien et maritime de voyageurs en Algérie, affirme qu'avec sa proposition, Air Algérie « n'engagera aucun investissement ».

La proposition consiste en l'instauration d'un « système d'abonnement, c'est-à-dire, une cotisation mensuelle de la communauté ». Pour lui, les membres de la communauté algérienne en France souffrent énormément du prix exorbitant des billets durant l'été. « Aujourd'hui, un prix entre 200 et 250 euros va les satisfaire largement », ajoute-t-il.

Un abonnement mensuel de 25 € auprès d'Air Algérie

Pour parvenir à ce prix du billet et à longueur d'année, le député suggère donc un système d'abonnement pour les Algériens de France auprès de la compagnie Air Algérie. Un système identique, selon lui, à la cotisation annuelle de 120 euros pour l'assurance de rapatriement des dépouilles en Algérie. « Les Algériens de France continent à payer cette cotisation même si l'Etat algérien s'est engagé à prendre en charge les frais de rapatriement des dépouilles », rappelle-t-il.

« Supposons qu'il y a deux millions d'Algériens en France. Si chacun prend un abonnement mensuel de 25 euros, soit environ 300 euros annuellement. Air Algérie bénéficiera de plus de 70 millions d'euros à l'année et garantira aux voyageurs un tarif fixe pour les prix des billets d'avion entre la France et l'Algérie à 200 ou 250 euros à longueur d'année », ajoute le député.

@mohhani327 #china #الصين #bejaia06 #bejaia06_la_kabyle💪♓❤️ #tiziouzouⵣimazighen💛💚bejaia♓🇩🇿 #fdy#diaspora #airalgerie🇩🇿✈️✈️ #CapCut #الجالية_الجزائرية_المقيمة_في_العالم🇩🇿 ♬ son original - Hani Mohamed Officiel

Réactions mitigées des clients d'Air Algérie à la proposition du député

La proposition de cet élu a suscité de nombreuses réactions des internautes. Si certains l'ont jugé bonne et se disent prêts à s'y inscrire, d'autres l'ont qualifiée d'irréaliste, voire de populiste et loin des règles de la commercialité régissant les compagnies aériennes à travers le monde. « Très bonne idée. Je suis prêt pour une cotisation et je pourrai ainsi partir plus souvent avec toute la famille en Algérie », écrit un internaute.

« Si je cotise 25 euros par mois, soit 300 euros par année et je paie ensuite mon billet à 250 euros donc ça fera 550 euros. Mais de quelle idée vous parlez ? », s'interroge un autre en réaction à la proposition du député. « Faites entrer la concurrence et les prix des billets vont baisser automatiquement », suggère cet internaute. « Quelle compagnie aérienne propose aujourd'hui de tels abonnements ? Comment peut-on régler un problème économique en demandant aux clients de s'abonner !? » ajoute un autre en réponse au député.

Retour en haut
Share via
Copy link