Les cours du dinar algérien sont restés stables sur le marché noir face aux devises étrangères, notamment l’euro. Ce mardi 7 juillet, la monnaie européenne s’échangeait à 192 dinars à l’achat et à 193 à la vente. Le dinar s’est aussi stabilisé devant les autres devises étrangères, hormis le dollar devant lequel il a gagné un dinar en deux jours. 

Ainsi, le dollar s’échangeait à 170 dinars à l’achat et 172 à la vente et le dollar canadien à 123 dinars à l’achat et à 124 à la vente. Quant à la livre sterling, même si elle a reculé, elle demeure la monnaie la plus cotée avec un taux de change de 212 dinars à l’achat et 213 à la vente. Concernant les monnaies du Maroc et de la Tunisie, leur valeur reste toujours plus élevée par rapport au dinar algérien, avec un dinar tunisien à 59 dinars à l’achat et 60 dinars à la vente et un dirham marocain à 16 dinars à l’achat et 17 dinars à la vente.

Les taux de change sur le marché officiel

Dans le circuit officiel, le dinar algérien a repris sa tendance baissière après une légère hausse. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, l’euro a connu une hausse relative. Il est échangé à 145,37 dinars à l’achat et 145,42 à la vente. Concernant le dollar, il connaît une très légère baisse avec un taux de change de 128.87 à l’achat et 128,89 à la vente.

À lire aussi :  Manque de main-d'œuvre en France : voici les métiers et les régions qui recrutent massivement

La valeur des monnaies marocaine et tunisienne, quant à elle, est toujours élevée avec un dirham marocain à 13,36 dinars, aussi bien à l’achat qu’à la vente, et un dinar tunisien coté à 44,13 à l’achat et 45.58 à la vente. Il faut signaler que ces taux ne sont valables que pour les transactions officielles de la Banque d’Algérie. Ils répondent à la volonté politique de déprécier la valeur du dinar, afin de juguler le déficit budgétaire de l’Etat.