Des économistes ont alerté sur la flambée de la valeur des devises étrangères, notamment l'euro, sur le marché noir dès la réouverture des frontières, fermées à cause de la pandémie de coronavirus. Ces économistes prédisent que la devise européenne va atteindre des seuils jamais franchis.

Ainsi, pour l'économiste Abderrahmane Aya, la valeur de l'euro sur le marché noir va évoluer de façon significative prochainement. L'analyste estime que la monnaie unique européenne va flamber dès la réouverture des frontières. Il explique qu'un euro pourra atteindre 250 DA à cause de la diminution de l'offre, due à l’absence des immigrés qui alimentent habituellement le marché en cette période.

L'enseignant d'économie à l'université de Tiaret ajoute que la possibilité qu'un vaccin soit trouvé contre la Covid-19 est un autre élément qui plaide pour la flambée de l'euro. Un vaccin qui permettra de relancer l'activité économique et les voyages. De ce fait, la demande sur la devise européenne va exploser alors que l'offre ne va pas pouvoir suivre.

Les répercussions de l'effondrement du dinar sur le marché officiel

Par ailleurs, l'effondrement du dinar devant l'euro dans les transactions officielles va impacter le marché noir. En effet, même si le marché noir répond à un phénomène chaotique peu maîtrisable, la faiblesse du dinar sur le marché officiel entraîne inéluctablement sa chute sur le marché noir, en cette conjoncture où la valeur de la monnaie nationale est le reflet de l'économie du pays.

L’économiste Mahmah Bouziane a affirmé, dans une précédente analyse, que la dévaluation du dinar sur le marché officiel impacterait considérablement le marché noir dès la reprise des activités économiques. Il indique que « le marché noir des changes est un véritable sanctuaire pour de nombreux groupes actifs de la société ». Selon lui, « la valeur annuelle des devises fortes sortant des frontières n’est pas inférieure à 8 milliards d’euros ».

En savoir plus : Algérie Bourse – Devises et taux de change du dinar algérien