Le dinar algérien continue de perdre de sa valeur face à l'euro. La monnaie unique européenne, qui maintient sa courbe haussière, a battu un nouveau record et s'approche de plus en plus du seuil des 160 dinars sur le marché officiel. De son côté aussi, le dollar américain a enregistré un rebond face au dinar algérien.

Le dinar algérien poursuit sa chute vertigineuse face à l'euro. Selon les derniers chiffres de la Banque d’Algérie, l’euro s’échange désormais à 158,41 dinars à l’achat et à 158,47 dinars à la vente. Il s’agit là d’un nouveau record historique pour l’euro face à la monnaie nationale.

Le dollar américain, qui a franchi la barre des 130 dinars depuis quelques jours, poursuit également sa tendance haussière. Selon la même institution financière, la monnaie US vaut maintenant 130,48 dinars à l’achat et 130,50 dinars à la vente.

Il faut dire que de nombreux spécialistes avait prévu ce scénario pour la monnaie nationale qui continue de perdre de sa valeur, au moment où l'Algérie fait face à un marasme économique provoqué notamment par la baisse drastique des prix du pétrole, qui représente plus de 90 % de ses revenus.

Face à la crise, les dirigeants algériens ont adopté la stratégie de dévaluation de la monnaie locale, dans le but d'équilibrer un tant soit peu les déficits qui continuent de plomber le budget public. Cette dépréciation du dinar a néanmoins provoqué un taux d’inflation de 1.9 % et le recul du pouvoir d'achat, déjà très faible, des Algériens.

L’euro également en hausse sur le marché noir

Sur le marché parallèle, l'euro connaît depuis quelques jours une hausse importante. En dépit de la fermeture des frontières algériennes, le taux de change de la monnaie européenne reste élevé. L'annonce d’une reprise prochaine des vols commerciaux en Algérie semble avoir redonné de l’espoir aux cambistes qui n’ont pas tardé à réévaluer le taux de change de la monnaie étrangère la plus prisée sur le marché noir.

La monnaie européenne, qui a atteint les 207 dinars dans certains marchés informels, pourrait franchir des niveaux historiques dès la réouverture prochaine des frontières et le retour à la normale des activités commerciales, notamment les importations. Selon les cambistes, l’euro pourrait « aisément » atteindre 250 dinars.

Marché officiel des devises : L'euro bat un nouveau record face au dinar