Pourquoi le marché noir va continuer à régner sur les opérations de change en Algérie

Alors que les bureaux de change en Algérie n'ont pas encore vu le jour malgré les annonces de différents ministres depuis 2016, le marché noir des devises continue à régner sur les opérations de change. Un marché qui draine des milliards en monnaies étrangères sans que l'économie nationale n'en bénéficie.

Ainsi, la remise aux calendes grecques de l'ouverture des bureaux de change encourage ce marché qui a le monopole sur le change en Algérie. Le marché noir qui fonctionne en marge de la législation des changes, favorise l'opacité des opérations et facilite la fuite des capitaux à l’étranger. Notamment par les hommes d'affaires et les responsables politiques ayant acquis des biens à l’étranger.

Il contribue à cette hémorragie de devises qui porterait sur plusieurs milliards de dollars. Ce marché informel impacte ainsi durement l'économie nationale sans que les autorités politiques et monétaires algériennes ne prennent les décisions nécessaires pour protéger la manne financière du pays. Les gouvernements successifs n'ont pas encore osé affronter ce marché qui active au vu et au su de tous.

Économie Réserves d'or et production aurifère en Algérie : Tout ce qu'il faut savoir

Le marché noir des devises continue à brasser des milliards, et ce, malgré une multitude d’institutions expressément chargées de mener la vie dure aux trafiquants. Il reste très actif malgré la pandémie de coronavirus qui a considérablement réduit les voyages et les soins à l’étranger.

Pourquoi pas un marché authentique de change

Ce marché qui porte des coups fatals à l'économie nationale en favorisant la fuite des capitaux et aussi en laissant d’énormes sommes d'argent circuler en dehors des circuits officiels, reste toléré. Pourtant, il aurait suffi que la Banque d’Algérie rompe avec la logique bureaucratique dans laquelle elle a enfermé la cotation du dinar et aille résolument vers la mise en place d’un authentique marché des changes, pour faire bénéficier le pays de cette manne énorme.

Ce marché de change pourra à court terme éradiquer le marché noir des devises. Il donnera également la possibilité pour les entreprises de se financer directement sur ce marché. Ce nouveau marché de change contribuera au raffermissement du dinar du fait d’une plus grande disponibilité des devises et un regain de pouvoir d’achat avec la baisse des prix des produits importés etc.

Lire aussi :Ouverture de bureaux de change pour remplacer le marché noir des devises

Économie Nouvelle hausse du SMIC en France


Vous aimez cet article ? Partagez !