L’effondrement des cours du pétrole ainsi que la crise sanitaire ont lourdement impacté les recettes de l’Algérie. En effet, le déficit de la balance commerciale en 2020 s’est aggravé de plus de 3 milliards de dollars par rapport à 2019. Ce déficit a atteint 9,86 milliards de dollars. 

Ainsi, le trou du commerce extérieur se creuse de plus en plus. Il a été causé par la rechute des cours du brut depuis le début de l’année 2020. Les prix sont descendus jusqu'à 17 dollars le baril en avril. Cette chute a creusé encore un peu plus le trou qui était de 6,11 milliards de dollars à l’issue de 2019 et de 5,36 milliards de dollars durant les onze premiers mois de la même année.

Ces chiffres publiés par l’administration douanière sont alarmants. Les exportations de l’Algérie ont baissé de 34,82% durant les onze premiers mois de 2020. Elles ont atteint 21,55 milliards de dollars seulement, contre une valeur de 35,82 milliards de dollars sur toute l’année 2019. L'administration douanière explique ce déficit par “l’effet combiné de la détérioration des exportations d’hydrocarbures (-11,16 milliards de dollars) et la diminution des exportations des demi-produits (341 millions de dollars)”.

Recul des importations

Par ailleurs, les importations de l’Algérie se sont chiffrées, en valeur, à 31,40 milliards de dollars durant les onze premiers mois de 2020, contre 38,41 milliards de dollars à la même période de 2019. Sur toute l’année 2019, les importations ont totalisé une valeur de 41,93 milliards de dollars. Cette baisse de la valeur globale des importations a limité les dégâts sur la balance commerciale qui auraient pu être plus désastreux.

À lire aussi :  Visite du président français Emmanuel Macron en Algérie : au-delà du devoir de mémoire et du gaz (contribution)

Il faut souligner que ce déficit est jugulé par les réserves de change dont dispose l’Algérie. Des réserves qui subissent une grande érosion depuis quelques années. Elles sont passées de plus de 200 milliards de dollars a moins de 50 milliards.

Lire aussi : Algérie : Le déficit de la balance commerciale explose en 2020