Le groupe algérien Cevital relance ses deux usines d’électroménager acquis sur le sol français. En effet, l'entreprise de Rebrab profite de l’engouement des Français pour le « cuisiné maison » afin de se relancer dans l’Hexagone, a indiqué mardi 20 avril, le média français Les Echos.

Selon la même source, le groupe spécialisé dans l’industrie agroalimentaire, profite de l’orientation des Français protée sur le « cuisiné maison » pour relancer ses deux usines de fabrication d’électroménager situées à Vendôme, Loir-et-Cher, et à Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d’Orléans. Brandt, filiale du groupe privé Cevital, se relance ainsi dans la fabrication de fours, des hottes, des micro-ondes ainsi que des tables à induction.

Cevital investit quelques dizaines de millions d’euros

Par ailleurs, profitant de la conjoncture actuelle en France faisant naître des passions portées davantage sur le « cuisiné maison », le groupe Cevital investit près de dix millions d’euros dans deux usines situées au Centre-Val de Loire. Le Géant algérien mise sur la nouveauté et le made in France pour gagner du terrain en raflant les parts de marché pour Brandt.

A noter que l’Algérien Cevital, propriété du milliardaire Issad Rebrab, a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires d’une valeur de 190 millions d’euros. Le Groupe opte pour la nouveauté afin d’envahir les marchés en versant cette année dans la mise en place d’une table de cuisson intelligente ainsi que de nouveaux fours ultrarapides.

Pour rappel, le vice-président du groupe privé, Omar Rebrab, a annoncé, mercredi 14 avril, d’importants projets d’investissement dans le domaine de l’agriculture en Algérie. Le fils d'Issad Rebrab a précisé qu’« après quatre longues années d’attente, les verrous qui bloquaient jusque-là notre projet de trituration de graine oléagineuses commencent à sauter progressivement ». Ces projets vont contribuer à la création de 100 000 postes d’emploi.

Lire aussi : France : Cevital première entreprise maghrébine en termes de création d’emplois