L’activité du courrier accéléré international a connu ces dernières années un essor en Algérie. Selon l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE), les opérateurs activant en 2021 dans ce secteur en Algérie sont : DHL International Algérie, Falcon Express Algérie, Conexlog, EMS Champion Post, et Aramex. De plus en plus d’Algériens font appel à ces opérateurs pour des envois, à l’export ou à l’import, de leurs colis. Toutefois les tarifs diffèrent d’un opérateur à un autre.

Selon le dernier rapport de l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE), il en ressort que certains opérateurs du courrier accéléré international, exerçant en Algérie, ont revu leurs tarifs à la hausse durant l’année 2021, alors que d’autres ont gardé ceux de l’année 2020.

DHL International Algérie a augmenté ses tarifs de 4,9 %

« Les tarifs de l’activité du courrier accéléré international n’ont pas évolué en 2021, à l’exception de ceux de l’opérateur DHL International Algérie qui ont augmenté de 4,9 % par rapport à 2020 », indique le rapport de l’ARPCE publié ce mardi 2 novembre par l’APS.

Selon le rapport, « DHL International Algérie propose actuellement des tarifs des envois à l’export évalués entre 8'715 DZD (0,5 kg) et 17'026 DZD (5kg) pour la zone 1 (Maghreb) et entre 13'662 DZD (0,5 kg) et 27'713 DZD (5 kg) pour la zone 7 (Amérique du Sud) ».

Champion Post propose les tarifs les plus bas du marché

Par contre, « l’opérateur EMS Champion Post propose les tarifs les plus bas du marché selon les destinations divisées par zones (entre 3'900 DZD et 6'250 DZD), suivi de Falcon Express Algérie (4'760 et 7'854 DZD) et Conexlog (7'600 DZD et 10'750 DZD) », lit-on dans le même rapport. S’agissant de Falcon Express Algérie, « les tarifs se situent entre 4 760 DZD (0,5 kg) et 9.163 DZD (5 kg) pour la zone 1 et 7.259 DZD (0,5 kg) et 14. 637 DZD (5 kg) pour la zone 7 », selon le tableau des prix  dévoilés par l’ARPCE.

L’autorité de régulation du secteur a tenu, par ailleurs, à rappeler que « l’article 16 du cahier des charges relatives au régime de l’autorisation stipule que le titulaire bénéficie de la liberté de fixation des tarifs des envois, la liberté du système global de tarification, qui peut comprendre des réductions en fonction du volume et la liberté de la politique de commercialisation ».