Alors que le mois de ramadan tire à sa fin, un individu n’a pas trouvé meilleur moyen pour « provoquer » la communauté musulmane de Grenoble que de mettre le feu volontairement à l’une des mosquées de la ville. Cela s'est passé dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 avril 2022.  

Les actes islamophobes sont banalisés ces dernières années en France. Selon les chiffres officiels annoncés par le ministère de l’Intérieur, l’année 2021 a été marquée par une hausse de 32 % des actes anti-musulmans en France, avec 171 actes enregistrés contre 129 en 2019. Une situation qui inquiète les musulmans de France, d’autant que de nouveaux actes islamophobes sont encore enregistrés.

Si la majorité des actes islamophobes ont souvent ciblé des individus, il n’en demeure pas moins que les lieux de culte musulmans n’échappent pas au phénomène. Plusieurs mosquées ont en effet fait l'objet d'actes de dégradation ou de tags racistes et anti-musulmans. C’est le cas d’une mosquée de la commune de La Mure, située dans le département de l'Isère, qui a été la cible de dégradations commises dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 décembre 2021.

L'incendie de la mosquée de Grenoble a eu lieu en l'absence des fidèles

Et c’est dans cette même région de l’Isère qu’une autre mosquée a fait l’objet d’un incendie volontaire dans la nuit de mercredi à jeudi, rapporte le 21 avril le site Actu.fr. Aux alentours de 2:30 du matin, un homme a volontairement mis le feu à la mosquée turque de Bourgoin-Jallieu située au 27 rue Pasteur, précise la même source.

À lire aussi :  Auteurs d'un vol à main armée en France, ils se cachent en Algérie

Lorsque les  pompiers et les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont pu constater que l’individu, âgé de 29 ans, avait mis le feu à un barnum situé dans l’enceinte de la mosquée. L’incendie n’a pas fait de victimes car aucun fidèle ne se trouvait dans la mosquée lorsque le feu s’est déclaré.

Selon le responsable de la mosquée présent sur les lieux, l’intervention des sapeurs pompiers a permis d’éteindre les flammes et de limiter les dégâts. L’auteur de l’incendie, qui avait également dégradé une voiture à proximité, a été interpellé par les forces de l’ordre et placé en garde à vue.