Les actes islamophobes ont connu une hausse significative en France durant l’année 2021, selon les chiffres officiels annoncés par le ministère de l’Intérieur. Cette hausse est survenue au moment où les actes antireligieux en général ont connu une baisse durant la même période, indique la même source.  

Les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Intérieur ont montré une baisse significative des actes antireligieux en France durant l’année 2021, mais c’est loin d’être le cas concernant la religion musulmane. En effet, selon le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin, qui s’est exprimé le 14 décembre dernier sur CNews, près de 1400 actes antireligieux ont été enregistrés en France depuis le début de cette année. Des chiffres en baisse par rapport à la même période en 2019.

Cependant, et selon le ministre de l’Intérieur, l’année 2021 a été marquée par une hausse de 32 % des actes anti-musulmans en France, avec 171 actes enregistrés contre 129 en 2019. Une situation qui inquiète les musulmans de France, d’autant que de nouveaux actes islamophobes sont encore enregistrés.

Une mosquée dégradée et des tags islamophobes sur les murs d’une ville en France

En effet, une mosquée de la commune de La Mure, située dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes, a été la cible de dégradations commises dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 décembre. Des poubelles ont été renversées, la boîte aux lettres endommagée, tout comme la porte menant à la salle, rapporte Le Parisien.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Selon la même source, les habitants du centre-ville de Château-Gontier, dans le sud de la Mayenne, ont également découvert, dans la matinée du mardi 28 décembre, sur de nombreux murs de la ville une demi-douzaine de graffitis islamophobes et faisant la promotion du nazisme. Des actes islamophobes qui ont fait réagir la mairie de Mayenne, qui a annoncé vouloir porter plainte.

Gérald Darmanin condamne et apporte son soutien aux musulmans

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en sa qualité de premier responsable des cultes en France, a également réagi avec vigueur à ces actes, tout en affichant son soutien aux musulmans de France. « Soutien aux musulmans suite à la dégradation de la salle de prière musulmane de La Mure, en Isère, et aux inscriptions anti-musulmans dans les rues de Château-Gontier-sur-Mayenne. Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République », écrit Gérald Darmanin sur Twitter.