Budget militaire : Voici le classement de l'Algérie en Afrique et dans le monde

La course à l'armement fait rage : en 2021, les dépenses militaires ont pour la première fois dépassé 2000 milliards de dollars dans le monde pour atteindre 2113 milliards de dollars, en progression de 0,7 % par rapport à 2020. C’est ce que dévoile le dernier rapport annuel sur les dépenses militaires, publié le lundi 25 avril par l'International Peace Research Institute de Stockholm (SIPRI).  

Les pays qui ont le plus dépensé en armement sont les États-Unis (801 milliards de dollars), la Chine (293 mds), l'Inde (76,6 mds), le Royaume-Uni (68,4 mds) et la Russie (65,9 mds). Ensemble, ces cinq états représentent 62 % (1304,9 mds) du budget mondial en 2021, estimé à 2113 milliards de dollars, selon le rapport du SIPRI.

Graphique des dépenses mondiales dans l'armement - De 1988 à 2022
Graphique des dépenses mondiales dans l'armement - De 1988 à 2022. Source : SIPRI

Course à l'armement dans un climat géopolitique tendu

Des dépenses qui donnent le ton sur les tensions internationales qui s'annonçaient alors que le monde était confronté à une grave crise sanitaire. « Même au milieu des retombées économiques de la pandémie de covid-19, les dépenses militaires mondiales ont atteint des niveaux records », explique Diego Lopes da Silva, chercheur principal au sein du programme des dépenses militaires et de la production d'armements du SIPRI.

Économie L'Algérie signe un contrat historique pour son projet solaire

Les États-Unis investissent dans la recherche militaire

Les dépenses militaires américaines se sont élevées à 801 milliards de dollars en 2021, soit une baisse de 1,4 % par rapport à 2020. Elles sont passées de 3,7 % du PIB en 2020 à 3,5 % en 2021. Par contre, les États-Unis ont fortement investi dans la recherche et le développement militaires, dont le montant a grimpé de 24 % entre 2020 et 2021, note le rapport.

La Russie et l'Ukraine haussent leur budget militaire

La Russie a augmenté ses dépenses militaires de 2,9 % en 2021, à 65,9 milliards de dollars, à un moment où elle renforçait ses forces le long de la frontière ukrainienne, note le rapport du SIPRI, qui  précise que « les revenus élevés du pétrole et du gaz ont aidé la Russie à augmenter ses dépenses militaires », en 2021.

Alors que le rapport du SIPRI concerne l’année 2021, soit avant l’invasion russe de l’Ukraine, il n’en demeure pas moins que le gouvernement de Kiev avait renforcé ses défenses contre la Russie.

Les dépenses militaires de l'Ukraine ont augmenté de 72 % depuis l'annexion de la Crimée en 2014, note le rapport. Les dépenses ont chuté en 2021 à 5,9 milliards de dollars, mais représentaient toujours 3,2 % du PIB du pays, selon la même source.

Économie L'Algérie s'apprête à exporter de l'électricité vers l'Europe via un câble sous-marin

Le Royaume-Uni en tête en Europe

Avec un montant de 68,4 milliards de dollars de dépenses miliaires en 2021, le Royaume-Uni est en tête en l'Europe. La France, qui a investi 56 milliards, arrive à la 6e place au niveau mondial, en compagnie de l'Allemagne. Les dépenses militaires françaises ont augmenté de 2 milliards en 2021 par rapport à 2020, note le rapport.

Israël aux côtés de l'Iran, mais très loin de l'Arabie Saoudite en matière de budget militaire

Au Moyen-Orient, c’est l’Arabie Saoudite qui arrive en tête, avec 56,6 milliards de dollars dépensés en 2021, en baisse de 17,7 % par rapport à 2020.

L’Iran et Israël, deux ennemis jurés de la région, sont au coude-à-coude, avec respectivement 24,6  milliards et 24,3 milliards de dollars consacrés à l’armement en 2021.

Les dépenses militaires du Qatar s'élevaient en 2021 à 11,6 milliards de dollars, ce qui en fait le 5e plus gros dépensier au Moyen-Orient et 22e au niveau mondial.

Économie En France, 10 millions de contribuables recevront 840 euros fin juillet

Voici le budget consacré par l’Algérie à son armement en 2021

En Afrique, le rapport précise que les dépenses militaires ont augmenté de 1,2 % en 2021 pour atteindre environ 39,7 milliards de dollars.

« Le total pour l'Afrique était presque équitablement réparti entre l'Afrique du Nord (49 %) et l'Afrique subsaharienne (51 %) », souligne-t-on. Les dépenses consacrées par les pays de l’Afrique du Nord se sont élevées à 19,6 milliards de dollars, soit 1,7 % de moins qu'en 2020, mais 29 % de plus qu'en 2012, précise le rapport.

Comme pour les années précédentes, l’Algérie est classée premier pays qui dépense le plus en armement sur le continent africain. En 2021, l’Algérie s’est classée à la 26e place au niveau mondial, soit le seul pays africain à figure dans le classement des 40 pays les dépensiers au monde en matière d’armement en 2021 publié par l’institut SIPRI.

Selon le rapport, les dépenses militaires de l'Algérie ont atteint 9,1 milliards de dollars en 2021, marquant une baisse de 6,1 % par rapport à 2020. Le budget consacré à l’armement représente 5,6 % du produit intérieur brut (PIB) de l’année 2021, selon la même source. L'Algérie aurait alors le 4e plus gros budget militaire au monde en termes de part du PIB.

Économie GNL : Les exportations de l'Algérie en légère baisse

De 2012 à 2021, le budget consacré par l’Algérie à l’armement a connu une hausse de 16 %. En 2012, les dépenses militaires algériennes, qui étaient de 7,85 milliards de dollars, représentaient 4,5 % du PIB, souligne la même source.

Carte du monde des dépenses militaires par rapport au PIB, 2021
Carte du monde des dépenses militaires par rapport au PIB, 2021. Source : SIPRI

Les dépenses milliaires du Maroc ont augmenté de 3,4 % en 2021

Le Maroc figure aussi parmi les pays dépensiers en matière d’armement en Afrique, mais se retrouve très loin de l’Algérie. Selon le rapport, les dépenses du Maroc ont atteint 5,4 milliards de dollars en 2021, avec une hausse de 3,4 % par rapport à 2020.

Les dépenses militaires du Maroc représentent 4,8 % de son PIB. « Les tensions de longue date entre les deux plus grands dépensiers d'Afrique du Nord, l'Algérie et le Maroc, se sont aggravées en 2021 », souligne le rapport.

Cette crise entre les deux pays voisins serait d’ailleurs pour beaucoup dans leur course à l’armement, constatée ces dernières années, soulignent de nombreux observateurs. En 2020, les dépenses de l’Algérie étaient de 9,7 milliards de dollars et les dépenses militaires du Maroc étaient de 4,8 milliards de dollars durant la même année.

Économie En France, 1,1 million de retraités vont toucher des centaines d'euros de plus en septembre


Vous aimez cet article ? Partagez !