C'est un fait grave que vient de révéler un média français, ce samedi 27 août 2022, sur la compagnie aérienne Air France. Selon La Tribune, citant un rapport du BEA, deux pilotes d'Air France se sont bagarrés en plein vol à bord d’un Airbus A320 entre Genève et Paris en juin dernier. Un incident que confirme la direction d’Air France, tout en précisant que les deux pilotes sont arrêtés de vol depuis.  

La compagnie Air France est sous les feux des critiques. Un syndicat de pilotes de la compagnie a alerté sur la « sécurité » des vols assurés par la compagnie aérienne française. Dans une lettre adressée le 20 juillet au ministre délégué aux Transports et rendue publique le 17 août, le syndicat Alter d’Air France met en garde contre « une fatigue chronique déraisonnable » chez les pilotes d’Air France, qui « met en péril la sécurité des vols »[1]Air France : Un syndicat de pilotes alerte sur « la sécurité » des vols.

Dans un rapport  publié mardi 23 août, le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), le gendarme de la sécurité aérienne en France, a rappelé à l’ordre la compagnie Air France, l’invitant à revoir ses mesures liées à la sécurité. Le BEA s'inquiète d' « une certaine culture installée chez certains équipages d'Air France qui favorise une propension à sous-estimer l'apport d'une application stricte des procédures pour la sécurité » et appelle Air France à « remettre le respect des procédures au centre de la culture de sécurité de l'entreprise ». L'incident concernait une fuite de carburant et un déroutement.

Air France : Un  commandant de bord et son copilote s’empoignent en plein vol Genève-Paris

Un autre incident, plus grave, impliquant la compagnie Air France a été révélé ce samedi 27 août par le journal français La Tribune. Il s’agit d’une bagarre  dans la cabine de pilotage d'un Airbus A320 de la compagnie Air France, entre le commandant de bord et son copilote lors d’un vol entre Genève et Paris, au mois de juin 2022. Selon le quotidien, le copilote aurait « refusé d’appliquer une consigne pendant la phase de montée après le décollage ».

L’un des pilotes impliqués parle d’« un coup donné par inadvertance », l’autre d’« une baffe » avant que les deux hommes ne « s’empoignent tout en restant à leur place ». Il a fallu que des collègues rentrent dans le cockpit pour mettre un terme au conflit, précise le quotidien français. L’un des membres du personnel navigant est resté avec les deux pilotes « bagarreurs » durant tout le reste du vol, ajoute la même source.

L’incident a été confirmé par Air France, selon la même source. La direction de la compagnie française a arrêté de vol le commandant de bord et son copilote, le temps qu’« une décision managériale » soit prise, précise Air France. Mais à aucun moment « la sécurité du vol n’a été compromise », assure encore la compagnie, comme pour se défendre.